C'est parti pour le Marché du Plateau

Viande d’alpaga, pain maison, fromage et produits maraîchers étaient notamment au menu du Marché du Plateau qui a entrepris samedi matin sa deuxième édition.

«Les gens du quartier m’ont énormément parlé en bien de la première édition du Marché du Plateau. Pour moi, c’était une évidence que ce marché devait revenir», a expliqué la conseillère municipale du district du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette.

Outre la bonne bouffe, le marché de près d’une quinzaine de kiosques situé au parc Central sur la rue de Bruxelles propose aussi de l’artisanat varié.

Le Marché du Plateau aura lieu tous les samedis de 9 h à 14 h jusqu’en septembre, beau temps, mauvais temps, a précisé Mme Marquis-Bissonnette. Dix-sept marchands ont confirmé leur présence cette année, soit le même nombre que l’année dernière.

«Pour assurer plus de stabilité dans l’offre, nous avons permis aux commerçants de se regrouper. S’il y a treize tentes, il y a en probablement certaines que se partagent deux commerçants. Ça fait en sorte que les producteurs ou artisans n’ont pas à venir chaque semaine. Ils peuvent s’arranger entre eux et venir une semaine sur deux. Ainsi, l’offre de produits est quand même là», a raconté Mme Marquis-Bissonnette, précisant qu’un artisan ou producteur qui est absent une semaine verra quand même ses produits offerts par son allié.

Malgré la construction qui se déroule dans le secteur avec un immeuble résidentiel et commercial et une place publique, le Marché demeure tout aussi intéressant cette année, a indiqué la conseillère municipale.

«C’est vraiment le coeur du village qui se développe ici, d’où l’intérêt d’y avoir un marché public», a souligné Mme Marquis-Bissonnette, qui travaille à pérenniser le marché.