L’avenir du camping fait l’objet de discussions depuis plusieurs années au sein de la CCN sans qu’aucune décision sur sa modernisation ne soit prise.

Camping du lac Philippe: des améliorations de 4,9 M$ recommandées

Une étude portant sur l’avenir du camping du lac Philippe dans le parc de la Gatineau recommande l’injection de 4,9 millions $ afin d’améliorer les services et les infrastructures des lieux.

L’étude de faisabilité a été présentée jeudi à la réunion publique du conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN). Les améliorations recommandées comprennent la construction et l’installation d’un nouveau bâtiment central, d’un abri de cuisine, d’autres prêts-à-camper et des services supplémentaires, comme l’acheminement de l’eau et de l’électricité à 75 des quelque 250 emplacements pour les tentes, les roulottes et véhicules récréatifs.

« Sans investissement/modernisation, il est probable que le terrain de camping du lac Philippe continue de rapporter des taux d’occupation sous la moyenne du marché et de ne pas couvrir ses coûts », a précisé le rapport, qui prévoit qu’une cure de rajeunissement aux infrastructures permettrait une augmentation de l’occupation globale à environ 60 % comparativement aux 54 % actuels, ce qui se traduirait par une hausse de plus de 30 % des revenus nets.

Le conseil d’administration de la CCN a demandé aux responsables du rapport de revenir cet automne pour présenter une vision plus spécifique des travaux qui devraient être réalisés, de l’expérience que la clientèle en retirera ainsi qu’un plan d’affaires. 

L’avenir du camping fait l’objet de discussions depuis plusieurs années au sein de la CCN sans qu’aucune décision sur sa modernisation ne soit prise. 

Des investissements de 5,8 millions $ avaient déjà été recommandés, mais la proposition n’avait pas fait l’unanimité parmi les commissaires.