Plus d’une centaine de personnes ont fait acte de présence au centre communautaire Ernest-Lattion pour venir prendre connaissance de ce projet.

«Ça n’a pas de bon sens»

De nombreux citoyens ont démontré leur mécontentement vis-à-vis le plan directeur d’aménagement du parc des Cèdres, présenté par la Ville de Gatineau jeudi soir.

Le plan présenté comprend notamment la construction d’un nouveau pavillon — un contrat de plus de 5 millions $ — prévu pour l’hiver 2020, ainsi que l’aménagement d’une aire de stationnement, près de la rue John, où une centaine de bateaux sont actuellement entreposés.

Plus d’une centaine de personnes ont fait acte de présence au centre communautaire Ernest-Lattion pour venir prendre connaissance du projet.

« Ça été fait par des enfants de maternelle, ça n’a aucune logique » a lancé un résident de la rue Metcalfe, à Aylmer. La rue Metcalfe est un quartier résidentiel et ça va devenir une artère principale. Ça va déranger beaucoup de monde. »

L’enjeu du stationnement a aussi suscité de vives réactions.

« Il y a présentement 129 bateaux d’entreposés et là, ils veulent en éliminer 49. Où est-ce qu’on va les mettre ces bateaux-là ? Dans notre cours ? Ça n’a pas de bon sens », a-t-il déploré.

« Transporter des bateaux de plusieurs tonnes à travers des sentiers pédestres, des pistes cyclables et des petites rues, ce n’est pas responsable et ce n’est pas sécuritaire », a ajouté Julie Senécal, propriétaire d’un voilier et résidente d’Aylmer.

Bien que la majorité des citoyens présents à la consultation publique se sont dit en désaccord avec le plan présenté, certains y ont vu un côté positif.

« C’est sur que je trouve ça intéressant, a déclaré un citoyen aylmerois. Le sentier de glace par exemple, c’est vraiment quelque chose qui peut augmenter l’attrait pour les familles et je pense que c’est important d’avoir ça à Aylmer. »

« Le parc des cèdres a besoin d’un peu d’amour et c’est certain que ce projet peut aider », a-t-il ajouté.

Cependant, la conseillère municipale du district d’Aylmer, Audrey Bureau, a rappelé que le plan présenté par la Ville n’est pas la version finale.

« C’est un plan préliminaire et nous comptons sur les commentaires des citoyens pour le bonifier. Ça va guider nos directions futures pour la suite des choses », a-t-elle mentionné.

Une mise à jour du plan directeur d’aménagement du parc des Cèdres sera présentée au conseil municipal en automne prochain.