Louise Boudrias cherche notamment des fonds pour compléter le plan de gestion des eaux de ruissellement lors de fortes pluies.

Budget 2019 à Gatineau: Boudrias précise ses recommandations

La conseillère Louise Boudrias a précisé auprès de ses collègues ses propositions dans le but de modifier certains éléments du budget 2019 qui doit être adopté, ce mardi, en conseil municipal.

Le document qu’elle a fait parvenir à l’ensemble des élus, vendredi, en fin de journée, revient sur ses quatre recommandations déjà identifiées la semaine dernière, notamment de limiter la hausse des taxes à 1,7 % en reportant d’un an le plan triennal des effectifs et l’ajustement salarial des cadres, deux mesures pour lesquelles une somme de 1,9 million $ est réservée. 

Mme Boudrias soumet aussi à la discussion trois autres recommandations dont elle n’avait pas fait mention lors de sa sortie publique de la semaine passée. La conseillère souhaite que la commission de révision des dépenses se fixe l’objectif de trouver des économies annuelles de 4 millions $ pour les années 2020 et 2021. 

Elle demande que ces sommes soient réservées pour compléter à 100 % le plan de gestion des eaux de ruissellement lors des fortes pluies pour l’ensemble du territoire de Gatineau, ou pour financer le manque à gagner de 11 millions $ dans les travaux d’entretien du réseau routier provoqué par une décision budgétaire du comité exécutif.

La conseillère Boudrias demande aussi une mise à jour du déficit structurel dès septembre 2019, ainsi qu’un état de la situation sur l’état des routes en 2020. Elle propose aussi qu’un prochain sondage sur les priorités des citoyens soit publié en mai 2021, à l’aube des élections municipales. 

Le maire répondra mardi

Invité à réagir aux propositions de Mme Boudrias, le maire Maxime Pedneaud-Jobin a affirmé : « Je vais lui répondre mardi. » Questionné sur les affirmations de la conseillère voulant que Gatineau soit la grande ville du Québec qui dépense le plus en masse salariale au prorata de son budget, le maire a indiqué qu’il remettait cette information en question. « Ça aussi, je vais lui répondre mardi », a-t-il dit.