Le conseiller municipal Jocelyn Blondin estime que la nouvelle réglementation de la collecte des matières résiduelles « ne fonctionne pas et la ville commence à avoir l’air d’un dépotoir »

Blondin tient à une collecte par mois

Alors que les nouveaux règlements sur la collecte de déchets encombrants continuent de susciter de la grogne, un groupe de conseillers planche sur une solution.

La mairesse suppléante, Louise Boudrias, souhaite notamment la tenue d’une séance spéciale du conseil municipal le 23 août pour se pencher sur spécifiquement sur cet enjeu.

Le conseiller de Manoir-des-Trembles-Val-Tétreau, Jocelyn Blondin, est de ceux qui croient qu’il est urgent que les conseillers se rencontrent.

« Ça ne fonctionne pas et la ville commence à avoir l’air d’un dépotoir », peste M. Blondin.

Jocelyn Blondin demande notamment la gratuité pour le dépôt de déchets volumineux au centre de transbordement, une position partagée par la présidente de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement, Maude Marquis-Bissonnette.

L’élu tient également à ce que la collecte d’encombrants ait lieu devant chaque résidence au moins une fois par mois, ce qui n’est pas dans les plans de Mme Marquis-Bissonnette.

Selon M. Blondin, les citoyens de Gatineau ont commencé à abandonner leurs déchets près des locaux de nombreuses entreprises, un casse-tête pour ces commerces.

Un cas a également été rapporté au Droit sur le terrain de l’école de l’Odyssée, dans le secteur Gatineau. Le président de la Commission scolaire des Draveurs (CSD), Claude Beaulieu, soutient que c’est un cas unique près des écoles de la CSD.

« On avait comme consigne de fermer nos conteneurs et de mettre ça sous clé, explique M. Beaulieu. En général, on n’a pas de problème majeur. Le seul endroit où les gens peuvent vraiment laisser leurs déchets, c’est dans les conteneurs. Mais comme il y a un cadenas, ce n’est plus une option pour eux. »