Cédric Tessier
Cédric Tessier

Airbnb: «absolument scandaleux», dit Tessier

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
La Ville de Gatineau a récemment reconnu qu’environ 400 logements de son centre-ville sont inscrits sur des plateformes de location collaborative comme Airbnb.

Le phénomène a d’ailleurs été identifié comme l’un des coupables pour expliquer une partie de la sévère crise du logement qui touche Gatineau. Ce qui irrite particulièrement le conseiller municipal du quartier c’est toutefois que certains propriétaires de ces logements ont largement profité du crédit de taxes à la construction domiciliaire.

«C’est absolument scandaleux, je n’ai pas d’autre mot que ça, lance M. Tessier. Il y a des actions en préparation, mais je ne peux pas donner les détails pour l’instant.»

La Ville n’a toujours pas un portrait clair du nombre d’unités qui ont profité du crédit de taxes ni des immeubles où elles se trouvent. «J’ai fait la demande, il faut qu’on sache ça, insiste M. Tessier. Nous en avons déjà identifié plusieurs, mais le portrait n’est pas encore complet. Il y aura des actions qui seront prises parce que ça n’a pas de sens.»