La conseillère du district de Bellevue et candidate à la mairie, Sylvie Goneau

Action Gatineau engrange les dons, Sylvie Goneau emprunte

Sur le terrain du financement électoral, le parti du maire Maxime Pedneaud-Jobin, Action Gatineau, semble actuellement tout rafler en prévision de la campagne à venir.
Pour l'année 2016, le parti a reçu tout près de 32 000 $ en dons de 100 $ à 300 $ provenant de 190 partisans. Parmi les donateurs plus connus d'Action Gatineau on retrouve les anciens conseillers municipaux Louise Poirier, Simon Racine et Paul Morin. Du côté des gens d'affaires, Steve Heafey et Charles Masses, du Groupe Heafey ont tous deux versé 300 $ au parti, tout comme Guy Leblanc et Antoine Normand. 
La recherche de financement s'est avérée beaucoup plus difficile pour Sylvie Goneau, la seule autre candidate à la mairie inscrite en 2016. Le rapport financier transmis par Mme Goneau au Directeur général des élections du Québec (DGEQ) démontre que la candidate a reçu 4200 $ en dons provenant de 15 partisans. Du nombre on retrouve le promoteur immobilier Gilles Desjardins, qui a versé 300 $, le propriétaire de Croisières Outaouais, Robert Taillefer et l'ancien conseiller municipal Yvon Boucher. 
Mme Goneau a aussi contracté un prêt de 10 000 $ à 3 % d'intérêt auprès de son conjoint, Robert Clarke. 
L'autre candidat à la mairie de Gatineau, Denis Tassé, n'était pas inscrit auprès du Directeur général des élections du Québec en 2016. Il ne pouvait donc pas commencer à accumuler du financement électoral.