Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

6e pont: «une solution magique pour gagner des élections», dit Pedneaud-Jobin

En revendiquant un 6e pont, le député sortant de Gatineau, Steven MacKinnon, propose une «solution magique pour gagner des élections» estime le maire Maxime Pedneaud-Jobin. «Je ne pense pas que c’est comme ça qu’on doit approcher ça, il faut faire ça de façon sérieuse», a-t-il ajouté.

Le maire de Gatineau a convoqué la presse à 15h, jeudi, pour réagir aux propos de M. MacKinnon tenus plus tôt dans la journée en réaction aux articles du Droit. Selon M. Pedneaud-Jobin, M. MacKinnon ne fait que répéter le même discours qui s’est toujours soldé par un échec depuis des décennies. 

À LIRE AUSSI : MacKinnon surpris de l’opposition des maires d’Ottawa et Gatineau

Goneau accuse MacKinnon de manquer de respect envers les villes

Boudrias réclame un débat au conseil

«Le pont de la discorde», la chronique de Patrick Duquette

«Le désaccord que j’ai depuis des années avec M. MacKinnon c’est qu’il cible une infrastructure, il dit que ça prend un pont, explique M. Pedneaud-Jobin. En fait, il a le même discours que bien des gens ont eu pendant des années qui nous ont menés à un échec et des études qui n’ont rien donné parce qu’elles ne partaient pas de la base. Ce qu’il propose n’est pas porteur de résultats. La volonté des gens c’est de régler le problème de congestion. Ils ciblent une infrastructure parce que quelqu’un leur dit j’ai une solution magique. […] Si on répète les mêmes actions, ça aura les mêmes effets.»

M. Pedneaud-Jobin a affirmé ne pas être contre un 6e lien entre Ottawa et Gatineau, mais selon lui bien des analyses doivent encore être réalisées pour savoir de quelle infrastructure la région a réellement besoin, et à quel endroit. «M. MacKinnon dit que ce serait un pont aussi pour le transport en commun, mais ni OC Transpo ni la Société de transport de l’Outaouais (STO) ne disent qu’ils ont besoin d’un pont à l’Est présentement, rappelle le maire de Gatineau. Les deux côtés de la rivière sont en croissance, un moment donné on aura besoin d’un lien. Est-ce que c’est un pont vers Cumberland qui correspondrait au projet de Bourbonnais? Dans les études qu’on est en train de mettre à jour à grands frais, ce site ne s’y retrouve pas. Quel est l’impact du train léger, du Rapibus sur un futur pont? Est-ce que c’est un pont pour le transport en commun?»

M. Pedneaud-Jobin estime que c’est avant tout le processus qu’il a mis de l’avant avec le maire Jim Watson qui va donner des fruits. «Les gens qui veulent un pont, ce qu’ils veulent c’est de ne plus être pognés dans leur auto ou dans des autobus eux-mêmes pris dans la congestion, a dit le maire. C’est pour ça que ça prend une vision d’ensemble venant de ceux qui connaissent ça, et ça, ce sont la STO et OC Transpo, les deux villes et la CCN. C’est comme ça qu’on va arriver à régler les enjeux. Mon objectif est de trouver des solutions au transport, à la congestion. Je veux des solutions qui fonctionnent. Pour que ça fonctionne, il faut que tous les partenaires soient là.»