La Ville de Gatineau devra cartographier les zones inondables de la rivière des Outaouais, de la rivière Gatineau, ainsi que des rivières la Blanche et du Lièvre.

2,8 millions $ pour cartographier les zones inondables

Le gouvernement du Québec verse un montant de 2,8 millions $ à la Ville de Gatineau afin qu’elle pilote la mise en place d’une nouvelle cartographie uniformisée des zones inondables pour tout le sud de la région de l’Outaouais.

Cette décision du gouvernement s’inscrit dans le nouveau plan d’action du gouvernement en matière de sécurité civile en cas d’inondation. 

La Ville de Gatineau a jusqu’en décembre 2020 pour réaliser le travail. Elle devra cartographier les zones inondables de la rivière des Outaouais, de la rivière Gatineau, ainsi que des rivières la Blanche et du Lièvre. 

Les MRC touchées seront consultées par Gatineau.

«Il y avait auparavant des endroits qui n’étaient pas cartographes, et quand c’était fait, il y avait des différences dans les façons de faire qui nuisaient à notre lecture de la situation, a indiqué le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Là, on aura une cartographie précise et rigoureuse de tout le sud de la région.»

Une fois l’exercice terminé, les autorités pourront se servir de cette cartographie pour identifier les zones et les immeubles les plus vulnérables en cas de montée rapide des eaux. 

Le nouvel outil permettra, par exemple, de prioriser certaines évacuations dans les cas urgents.