Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Gatineau verse des millions $ pour des événements incertains

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Des sommes totalisant près de 5,6 millions $ ont été approuvées à l’unanimité par le conseil municipal, mardi, afin de financer, entre autres, de l’animation dans les quartiers, des grands événements, ainsi que des événements culturels et sportifs sur le territoire de Gatineau en 2021.

Une large partie de cette somme pourrait toutefois ne mener à aucun événement en raison de la pandémie de COVID-19, a reconnu le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Comme il avait été convenu par le conseil, le printemps dernier, le versement de ces subventions, malgré la situation, a été maintenu surtout pour s’assurer de la survie de nombreux organismes dépendants de l’aide financière de la municipalité.

«On voudrait que l’argent serve à organiser des événements et je pense que nos organismes font preuve de beaucoup d’innovation et de débrouillardise depuis le début de la crise, a précisé le maire. Des événements pourront quand même avoir lieu. On demande aux organismes d’essayer de faire des événements, même en ligne, parce que les gens ont besoin de ça.»

Le maire ajoute que des subventions serviront inévitablement à assurer la survie de nombreux organismes afin qu’ils soient encore en fonction une fois la pandémie passée. «Ce sont des organismes qui ne nagent pas dans l’argent et pour lesquels le soutien de la Ville est important, notamment ceux du milieu culturel qui sont vivement frappés par la crise.»

Une fois la pandémie terminée, la Ville entend analyser la situation des organismes afin de réévaluer leurs besoins budgétaires. «On se réserve le droit d’aller chercher les surplus qui auront été accumulés par les organismes, a noté le maire Pedneaud-Jobin. Si l’argent a été dépensé pour permettre à l’organisme de survivre, on ne se chicanera pas sur la dépense.»