Gatineau offre un crédit de taxes aux entreprises de haute technologie

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Lassée de voir des entreprises de haute technologie quitter pour Ottawa ou Montréal, la Ville de Gatineau offrira, pendant cinq ans, des crédits de taxes aux compagnies informatiques s'installant dans son centre-ville.
Cette mesure, qui sera offerte dès 2009, donnera des avantages fiscaux aux entreprises informatiques pour toute nouvelle construction ou tout projet d'agrandissement d'édifice. Le crédit d'impôt foncier sera de 100 % les trois premières années, et de 50 % pour les deux années suivantes.
Les immeubles d'au moins trois étages recevant une certification environnementale LEED bénéficieront d'un crédit complet pour les cinq années du programme.
Le maire, Marc Bureau, souhaite ainsi attirer de nouvelles entreprises, mais surtout retenir celles qui sont déjà établies à Gatineau.
« C'est vraiment pour être compétitif avec Ottawa et Montréal, parce que la difficulté de Gatineau, actuellement, c'est de garder ses entreprises en informatique, a expliqué le maire. Il y a plusieurs compagnies qui s'installent qui ont 500 ou 100 employés, mais quand elles veulent grandir à Gatineau, avoir 500 employés, qu'elles ont une vision et un plan d'affaires, on a de la misère à garder nos entreprises. »
Professeur de gestion des hautes technologies à l'Université du Québec en Outaouais et directeur de recherche de l'Alliance canadienne des technologies avancées, Tamas Michel Koplyay estime qu'il s'agit d'un « bon départ », mais qu'il faudrait davantage d'aide financière pour soutenir les entreprises de la région.
« Les jeunes compagnies ne se construisent pas des immeubles, ils les louent, parce qu'elles manquent de capitaux pour investir, souligne M. Koplyay. »
« Le gros défi, c'est le “cash-flow”, et pour résoudre ça, il faut une implication des gouvernements provincial et fédéral. »
Marc Bureau assure qu'il y a suffisamment de place au centre-ville de Gatineau pour que des entreprises oeuvrant dans le domaine de l'informatique s'y installent.
« Il y a certainement des terrains dans le centre-ville, il y a plusieurs possibilités, sur [le boulevard] Saint-Joseph entre autres », a-t-il indiqué.
Le maire a précisé que Développement économique — CLD Gatineau sera mis à contribution pour faire connaître le nouveau crédit de taxes aux entreprises susceptibles de pouvoir en profiter.