La première revue académique de l'Université de l'Ontario français est intitulée «Enjeux et Société».

Une première revue scientifique pour l'Université de l'Ontario français

L’Université de l’Ontario français (UOF) a lancé sa première revue scientifique vendredi.

Intitulée Enjeux et Société, l’œuvre porte sur les grandes problématiques sociales du 21e siècle. La professeure au Département d’études en loisir, culture et tourisme à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Sylvie Miaux a notamment dirigé le premier numéro dans lequel ont fait « une lecture des changements qui s’opèrent au cœur de nos villes tant en termes d’aménagement, de création, de sensibilisation et de façon d’habiter l’espace urbain ».

Cette publication survient avant même l’embauche d’un premier professeur par l’UOF.

« Il s’agit d’un positionnement que nous désirons prendre comme institution universitaire alors que les francophones du Québec, du Canada, de la Belgique, de la Suisse et du Maghreb publient de moins en moins en français, explique le vice-recteur Jason Luckerhoff. Même si la publication en anglais offre une plus grande visibilité de la recherche et est généralement considérée comme étant plus prestigieuse, à l’UOF, nous souhaitons véritablement les encourager à publier en français. Ce sont les dynamiques de valorisation et d’évaluation du travail de professeur que nous voulons modifier de façon à agir concrètement sur ces tendances. »

Enjeux et Société découle en partie d’une ancienne revue académique fondée par M. Luckerhoff et par le rédacteur en chef François Guillemette (UQTR). Cette dernière était intitulée Approches inductives et a été publiée pendant cinq ans.

« La revue élargit sa mission éditoriale, indique l’UOF dans un communiqué. En plus de permettre la diffusion d’articles et de numéros portant sur les démarches inductives, les fondateurs désirent offrir un espace plus large pour la diffusion de résultats de recherche issus de démarches transdisciplinaires, toujours en français et en libre accès. »

« Alors que la communauté francophone de l’Ontario est la plus importante au pays à l’extérieur du Québec, la revue Enjeux et Société favorisera des collaborations fécondes au sein de la Francophonie dans la diversité des domaines du savoir et de l’activité humaine », conclut-on.

L’UOF devrait ouvrir ses portes dans son établissement de Toronto en septembre 2021.