Près d’une centaine de proches et amis de Laurent Isabelle se sont réunis samedi à l’église Saint-Jean-Baptiste pour lui livrer un dernier hommage.

Un dernier hommage à Laurent Isabelle

Près d’une centaine de proches et amis de Laurent Isabelle se sont réunis samedi à l’église Saint-Jean-Baptiste d'Ottawa pour lui livrer un dernier hommage.

Reconnu comme un véritable ambassadeur de la francophonie canadienne, M. Isabelle s’est éteint le 26 février dernier. Il était alors âgé de 90 ans.

Fransaskois d’origine, M. Isabelle aura laissé une marque indélébile dans le domaine de l’éducation et de la langue française partout au pays.

Durant la cérémonie, un ami proche de M. Isabelle, qui l’a côtoyé pendant plus de 60 ans, a livré un vibrant hommage à son défunt ami. Il a notamment décrit M. Isabelle comme un fervent défenseur de la langue française.

Il a d’ailleurs raconté quelques anecdotes à son sujet. Déjà au secondaire, il savait que Laurent allait devenir «un grand personnage qui allait accomplir de grandes choses».

Il a aussi été décrit comme un homme extrêmement dédié dans tout ce qu’il faisait, peu importe la sphère sociale dans laquelle il opérait.

M. Isabelle a travaillé dans le domaine de l’éducation durant une bonne partie de sa vie, lui qui a notamment été professeur à l’Université d’Ottawa durant un peu moins de 20 ans.

Tout au long de sa vie, M. Isabelle a reçu plusieurs distinctions pour son travail communautaire et ses efforts incessants envers la francophonie et l’éducation. Il a été décoré de l’Ordre du Canada en 2001. Il a aussi été récipiendaire du Prix Richelieu Albert-Boyer dix ans plus tard, en 2011.