Le président de l'AFO, Carol Jolin

Services en français: l’AFO invite à la mobilisation

Les Franco-Ontariens doivent se mobiliser, rappelle l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) qui lance un appel à la communauté afin de protéger les services en français.

Dès mercredi, le Commissariat aux services en français (CSF) tel qu’il existait depuis plus de 11 ans sera histoire du passé. Le bureau de l’ombudsman de l’Ontario prendra la relève.

«Il est important que la communauté continue à déposer des plaintes lorsque ses droits ne sont pas respectés. C’est un outil important pour que le gouvernement prenne connaissance de certains problèmes de livraison de service», affirme Carol Jolin, président de l’AFO.

À LIRE AUSSI: Le commissaires aux services en français part dans l’inquiétude

L’organisme a créé des vidéos et de l’information est disponible sur son site web afin d’expliquer la démarche pour porter plainte auprès du chien de garde de la province.

«L’AFO continuera à revendiquer le retour d’un commissariat aux services en français indépendant, même si nous avons connu avec l’ombudsman, M. Paul Dubé, de collaborer avec lui d’ici le retour d’un Commissariat à part entière. Lorsque je l’ai rencontré, il s’est montré très réceptif à cette façon de faire les choses», ajoute M. Jolin.