Marie-France Lalonde

Pas d’accès au huis clos budgétaire pour l’AFO

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a été exclue du huis clos du budget provincial de jeudi.

C’est donc dire que contrairement aux années précédentes, aucun analyste politique de l’organisation ne pourra s’asseoir avec les médias, les élus, des économistes et d’autres représentants de groupes ontariens pour scruter à la loupe les moindres détails du document avant son dépôt vers 16 h à Queen’s Park par le ministre des Finances, Vic Fideli.

La députée d’Orléans et ex-ministre Marie-France Lalonde soutient que l’AFO lui a confirmé mercredi l’information selon laquelle elle n’aurait pas reçu d’accréditation.

« On leur aurait dit que malheureusement ils n’y auraient pas accès, qu’il n’y avait pas de place disponible. C’est un non-sens complet, c’est certain. Peut-être que c’est parce que les nouvelles vont etre tellement négatives pour la francophonie que la ministre (Mulroney) essaie de ne pas etre transparente. On verra », dit-elle.

Il n’a pas été possible d’obtenir une réaction de l’AFO en soirée.