L'ACFO d'Ottawa présente la 18e édition des prix Bernard Grandmaître. Le gala vise a reconnaître des personnes et des organismes qui ont consacré leur vie ou leurs actions à contribué à la vitalité de la communauté franco-ontarienne.

Michel Prévost reçoit le prix Bernard Grandmaître

Voilà 40 ans qu’il célèbre la préservation et la mise en valeur du patrimoine archivistique, historique et bâti de la région de la capitale nationale et de l’Est ontarien. Jeudi soir, la direction de l’ACFO Ottawa a décidé de le célébrer, à son tour, en lui décernant le grand prix Bernard Grandmaître 2018. L’archiviste en chef de l’Université d’Ottawa, Michel Prévost, est donc devenu le 18e lauréat de cette soirée annuelle qui félicite ceux et celles qui contribuent à la vitalité de la communauté franco-ottavienne.

« C’est un prix qui arrive à point nommé, car février est le mois du patrimoine. Cette reconnaissance lance un message indiquant que le patrimoine est important pour les Franco-Ontariens. Le patrimoine a de grands défis devant lui, en particulier en ce qui concerne l’avenir du patrimoine religieux franco-ontarien et l’avenir du patrimoine agricole franco-ontarien », a expliqué au Droit Michel Prévost.

D’autres lauréats
Le prix de l’Organisme de l’année est allé au Réseau des services de santé en français de l’est de l’Ontario. Le Réseau lutte depuis des années pour améliorer l’offre active et l’accès à un continuum de services de santé de qualité en français. Il atteint aujourd’hui 773 membres individuels et collectifs et 23 fournisseurs de services dans l’Est ontarien ; un record depuis sa création.

Le laurier de l’Allié de l’année est allé au journaliste anglophone et francophile Fred Sherwin qui couvre, entre autres, les évènements francophones dans les pages du Orléans Star et du site web OrleansOnline.ca. Il a également été un vif partisan du mouvement #OttawaBilingue.

Le prix de l’Arrivant de l’année est normalement remis à une personne arrivée au Canada depuis cinq ans ou moins, en reconnaissance de son engagement dans la francophonie et son intégration dans la communauté ottavienne. Cette année, c’est Abdelilah (Abdou) Lamrani, arrivé tout juste au Canada en 2015, qui est honoré. Il s’est notamment démarqué lors de l’arrivée des familles syriennes, en offrant ses services aux nouveaux arrivants.

Chez les jeunes, le laurier Jeunesse de l’année est allé à Anne Goyette-Hamels qui a, entre autres, contribué à rassembler plus de 600 élèves pour la Marche #OttawaBilingue.

Le prix de Jeune leader de l’année, par ailleurs, s’est retrouvé dans les mains de Nathalie Eleonor Vilgrain. La violence faite aux femmes et aux enfants, l’itinérance et l’accessibilité aux services en français sont des problématiques auxquelles la jeune femme s’est attaquée. Elle a aussi été élue au CA de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

Maxime Bégin a empoché, lui, le titre d’Intervenant en éducation de l’année. Il est enseignant de musique depuis sept ans à l’É.É.P. Julie-Payette à Kanata. Maxime Bégin a notamment créé trois ensembles musicaux, depuis.

Enfin, c’est Bernadette Sarazin qui a été couronnée Citoyenne de l’année. « En tant que porte-parole, stratège politique et responsable des communications, elle a joué un rôle déterminant dans le dossier Ottawa Ville bilingue qui a mené à l’adoption, en décembre 2017, du projet de loi reconnaissant le caractère bilingue de la ville d’Ottawa », rappelle l’ACFO.

Les prix Bernard Grandmaître étaient remis, jeudi soir, dans l’édifice de l’horticulture à Lansdowne et cette année, encore, le dossier d’Ottawa vile bilingue a généré plusieurs nominations et lauréats.

« C’est le premier grand rassemblement de la communauté depuis que le projet de loi est passé. C’est notre moment pour célébrer cette victoire-là », a expliqué au Droit la directrice générale de l’ACFO, Ajà Besler.

LE PRIX BERNARD GRANDMAÎTRE - Michel Prévost

LAURIER CONSULTANTS DISCITIUS ORGANISME DE L’ANNÉE - Réseau des services de santé en français de l’Est de l’Ontario

LAURIER ALLIÉ.E DE L’ANNÉE - Fred Sherwin

LAURIER NOUVEL.LE ARRIVANT.E DE L’ANNÉE - Abdelilah (Abdou) Lamrani 

LAURIER JEUNESSE DE L’ANNÉE - Anne Goyette-Hamels 

LAURIER JEUNE LEADER DE L’ANNÉE - Nathalie Eleonor Vilgrain 

LAURIER INTERVENANT.E EN ÉDUCATION - Maxime Bégin

LAURIER CLAUDETTE BOYER - CITOYEN.NE DE L’ANNÉE - Bernadette Sarazin