La porte-parole libérale en matière d’Affaires francophones à Queen’s Park, Marie-France Lalonde

Marie-France Lalonde réplique à Mulroney

La porte-parole libérale en matière d’Affaires francophones à Queen’s Park, Marie-France Lalonde, a fait une sortie en règle contre l’ancien premier ministre Brian Mulroney et les propos qu’il a tenus à l’émission « Tout le monde en parle » lorsqu’il a affirmé que sa fille, Caroline, est « la meilleure personne pour réparer les pots cassés » avec la communauté franco-ontarienne.

La députée d’Orléans a répliqué dans une déclaration que la ministre des Affaires francophones « est responsable des dommages ».

À LIRE AUSSI

Brian Mulroney «regrette» d’avoir qualifié Amanda Simard de «p’tite fille»

La « p’tite fille » de Mulroney

« Peut-être [Brian Mulroney] n’était-il pas attentif lorsque la ministre s’est fièrement levée en Chambre pour voter en faveur de l’élimination de l’Université de l’Ontario français et de l’élimination du commissariat aux services en français », a notamment pesté Mme Lalonde, affirmant que « le gouvernement libéral a été le seul à travailler avec les organismes et les communautés francophones pour faire avancer la francophonie ».

Mme Lalonde s’est aussi dite consternée par la description qu’a faite M. Mulroney de la députée Amanda Simard lorsqu’il l’a appelée « la p’tite fille » pour parler de celle qui a quitté les rangs progressistes-conservateurs pour siéger comme indépendante.

M. Mulroney a depuis présenté ses excuses.