Véronic DiCaire participera notamment à un événement à l'ambassade du Canada.

L'Ontario célèbre Champlain... en France

Les célébrations soulignant le 400e anniversaire du passage de Samuel de Champlain en Ontario se transposent... dans le pays d'origine de l'explorateur français, lundi prochain.
Une cérémonie soulignant les nombreux voyages outremer du navigateur en Huronie (au Canada) sera tenue à Honfleur, en Normandie. Il s'agit du lieu de départ privilégié par Champlain en vue de ses explorations en Nouvelle-France, dont les Pays-d'en-Haut, aujourd'hui l'Ontario.
La ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario, Madeleine Meilleur et le maire de la commune portuaire de quelque 8000 âmes, Michel Lamarre, procéderont au dévoilement de la plaque commémorative marquant ces expéditions.
«Je suis certaine que ça sera émouvant», a commenté Mme Meilleur en entrevue avec LeDroit avant son départ jeudi soir pour l'Hexagone.
L'idée de se rendre l'autre côté de l'Atlantique pour rendre hommage au père de la Nouvelle-France germe depuis sept ans, alors que l'Ontario commençait déjà à préparer les festivités de 2015.
«Nous savions qu'il y avait déjà une plaque à Honfleur, mais comme nous avions fait pour la fête du 400e anniversaire de Québec en 2008, nous voulions dévoiler une plaque commémorative en France dans le cadre des célébrations du 400e anniversaire du passage de Champlain en Ontario», explique Mme Meilleur.
<p>La ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario, Madeleine Meilleur, dévoilera une plaque commémorant les expéditions de Samuel de Champlain.</p>
Cette plaque, qui racontera l'histoire de l'explorateur, est l'oeuvre de la Fiducie du patrimoine ontarien.
L'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost, fera également partie de la délégation franco-ontarienne se rendant à Honfleur. Il est du groupe pour y faire une présentation.
«Même si Samuel de Champlain visite pour la première fois l'Ontario en 1613, ce n'est que pour quelques jours et son séjour se limite à la vallée de l'Outaouais. Le fondateur de Québec revient toutefois en 1615 pour un long voyage en Ontario qui lui permet d'explorer et de décrire le territoire ainsi que de nouer des liens avec les Premières Nations, particulièrement les Hurons-Wendat. Champlain passe même un premier hiver en Huronie et ne retourne à Québec qu'en 1616. Ce sera le début de la présence française dans cette partie de l'empire français en Amérique du Nord», explique-t-il.
Au lendemain de la cérémonie, l'ambassadeur du Canada en France, Lawrence Cannon, accueillera ses concitoyens canadiens lors d'une réception dans le 8e arrondissement de Paris. Native d'Embrun, l'imitatrice Véronic DiCaire participera aussi à cet événement.