La députée libérale Nathalie Des Rosiers

Loi sur les services en français: Des Rosiers présente un projet de modernisation

TORONTO — L’initiative en a surpris plus d’un mercredi matin. La députée libérale, Nathalie Des Rosiers, a présenté un projet à Queen’s Park pour moderniser la Loi sur les services en français. À la veille de sa dernière présence en chambre, elle dit vouloir aider le gouvernement Ford.

«Aujourd’hui, plus que jamais, il est essentiel que notre leadership démontre son appui à la francophonie. Pour que notre langue et notre culture s’épanouissent dans la province de l’Ontario, nous devons prendre des mesures décrites dans le projet de loi pour faire en sorte que notre vie en français soit possible et accessible», affirme la députée d’Ottawa-Vanier.

Pour son dernier projet de loi privé avant son départ de la vie politique, Mme Des Rosiers tenait à mettre de l’avant la francophonie.

«Ce que je propose c’est de s’intéresser à l’avenir de la francophonie et mettre de l’avant les nouvelles idées sur les droits linguistiques. Des travaux qui se font partout dans le monde sur la manière dont on protège vraiment nos minorités», dit-elle.

Elle affirme que le concept des «régions désignées» est dépassé. Il est dorénavant important d’imposer des règles linguistiques partout dans la province. Mais elle se garde bien de dire que l’Ontario deviendrait «officiellement bilingue», si son projet de loi allait ainsi de l’avant.

Pour lire l'article dans son intégralité, rendez-vous sur le site Web d'#ONfr.