La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly.

Le fédéral subventionne quatre initiatives «francos» à Ottawa

Réseau Ontario recevra un coup de pouce fédéral de 100 000 $, afin de soutenir le projet «Célébrons une culture franco-ontarienne diversifiée». L’organisme ottavien oeuvre dans le milieu des arts de la scène, en facilitant le rayonnement des artistes francophones en Ontario et au Canada.

Dans sa volonté de soutenir le développement des arts au sein des communautés francophones en situation minoritaire, le gouvernement fédéral a indiqué jeudi qu’il financera prochainement 17 initiatives, dont quatre de la région d’Ottawa.

L’Association des communautés francophones d’Ottawa (l’ACFO Ottawa) recevra un coup de pouce de 46 000 $ pour mettre en branle la phase II du projet «Nos Muralités», alors que le gouvernement fédéral accordera 25 000 $ aux Éditions David pour la publication de l’ouvrage Racontez-nous l’Est ontarien!. L’Association des professionnels de la chanson et de la musique franco-ontariennes (APCM) héritera quant à elle de 19 250 $, destinés à soutenir un projet baptisé «Les Franc’Chœurs».

Ces aides s’inscrivent dans le cadre de l’Entente de collaboration pour le développement des arts et de la culture des communautés francophones en situation minoritaire du Canada (l’Entente).

Cette Entente a été reconduite pour une période de cinq ans (de 2018 à 2023), a annoncé la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, lors du Forum annuel du réseau des membres de la Fédération culturelle canadienne-française.


« La langue et la culture sont un moteur de développement économique et social puissant. »
Mélanie Joly

Plus de 773 000 $ seront redistribués à 16 organismes ontariens à vocation culturelle, artistique ou patrimoniale, dans le cadre de cette Entente, a précisé la ministre Joly.

«Moteur de développement puissant»

«La langue et la culture sont un moteur de développement économique et social puissant. Elles contribuent au rayonnement et à la vitalité des communautés francophones en situation minoritaire partout au pays», a exprimé la ministre Joly dans un communiqué.

«Aujourd’hui, nous réaffirmons l’engagement de notre gouvernement à travailler de concert avec la communauté afin de mieux répondre à leurs besoins. Ensemble, soyons forts et fiers de ce que nous avons accompli, et continuons de faire rayonner notre culture», poursuit-elle.

Patrimoine canadien souligne de son côté qu’«il est essentiel de promouvoir une approche collaborative et inclusive» afin d’«accroître la visibilité et le rayonnement» des artistes et des organismes artistiques et culturels œuvrant en milieu minoritaire.

L’Entente a été signée une première fois en juin 1998, et est renouvelée depuis. Plusieurs institutions fédérales – Patrimoine canadien, le Centre national des Arts, le Conseil des arts du Canada, l’Office national du film du Canada, CBC/Radio-Canada et Téléfilm Canada – en sont signataires, tout comme la Fédération culturelle canadienne-française, qui représente par le tissu artistique.