Sur la photo, le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin, et le président fondateur de l’Union des Africains du Québec et Amis solidaires de l’Afrique, Ali Dahan

L’Assemblée de la francophonie de l'Ontario est récompensée

Au même moment où l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) tente de défendre les droits des francophones en province contre les compressions du gouvernement Ford, l’organisme voit son implication récompensée par le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.

Mme Parks était une figure de proue et un exemple de courage dans la lutte pour le respect des droits, de la justice et de l’égalité.

L’AFO souhaite qu’avec ce prix, le gouvernement provincial reconnaisse l’importance de respecter la liberté des francophones de l’Ontario « de s’exprimer, de s’instruire et de vivre en français ».

« Tout comme Rosa Parks et Nelson Mandela, les Franco-Ontariens se battent pour le respect et la préservation de leurs droits – dans ce cas-ci linguistiques – et ce, dans un Canada où ils sont l’un des peuples fondateurs », peut-on lire dans la déclaration écrite de l’AFO.

Le prix a été remis à Québec, dans le cadre du Symposium du Centenaire Nelson Mandela sur le vivre-ensemble et la paix.