La présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier

La FCFA veut que les francophones s'expriment

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) souhaite que les francophones de partout au pays participent en grand nombre aux consultations sur le plan d'action des langues officielles, qui viendra remplacer l'actuelle Feuille de route 2013-2018.
« Les francophones ont une belle occasion de parler au gouvernement fédéral de leurs réalités et surtout de dire ce qu'il leur faut, à eux et à leur communauté, pour vivre en français. Nous allons tout faire pour qu'ils soient nombreux à prendre la parole », a indiqué Sylviane Lanthier, présidente de la FCFA.  
Jeudi, la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a confirmé lors d'une entrevue au Droit que les consultations auront lieu dans 21 villes canadiennes d'ici octobre. 
Pour favoriser la participation, la FCFA mettra notamment en ligne, dès la semaine prochaine, un site afin d'appuyer et d'outiller les citoyens et les groupes francophones (www.fcfa.ca/consultations).
L'organisme a aussi déjà mis en ligne une infographie sur les priorités de développement des communautés francophones et acadiennes.
« Il faut des mesures pour accroître le poids démographique de la francophonie, renforcer nos milieux de vie en français et les capacités des organismes qui l'animent, et favoriser notre développement social et économique », a souligné Mme Lanthier. 
Lors des consultations, l'organisme entend aussi mettre l'accent sur l'importance d'assurer le plein respect de la Loi sur les langues officielles, de promouvoir le fait français et la dualité linguistique partout au pays et d'investir dans la recherche et l'évaluation en matière de développement de la francophonie.