Tourisme Ottawa a relancé son site « Notre Ottawa » afin d’attirer les touristes dans la capitale. Mais tous les vidéos sont déclinés en anglais, avec des sous-titres en français.

Des vidéos anglophones pour promouvoir Ottawa

Tourisme Ottawa récidive avec la campagne «Notre Ottawa» afin d’attirer les milléniaux de Toronto à visiter la capitale fédérale. Encore une fois, l’organisme propose six vidéos unilingues anglophones pour mettre en vedettes des Ottaviens.

Le site Internet Notre Ottawa a été traduit dans la langue de Molière et l’équipe derrière la campagne a décidé de sous-titrer en français les vidéos.

«La raison pour laquelle les vidéos sont en anglais c’est parce qu’on cible le marché de Toronto qui est primordialement anglophone. Pour représenter le côté bilingue, on a sous-titré les vidéos parce qu’on veut que les locaux puissent être inspirés par leur propre communauté. Ça faisait beaucoup de sens pour le marché qui est ciblé», explique Nives Scott, spécialiste en communication d’entreprise pour Tourisme Ottawa.

La campagne publicitaire aurait dû être équitable en offrant aussi une vitrine sur la communauté franco-ontarienne, estime la présidente de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO).

«Honnêtement, on est en train de passer à côté de la plaque en ne prenant pas en considération ce marché et cette communauté. Je les inviterais à revoir leur stratégie. Il n’est pas trop tard. Ils peuvent toujours faire des vidéos avec des francophones et ça nous fera plaisir de les aider», affirme Soukaina Boutiyeb, présidente de l’ACFO qui ajoute que plusieurs milléniaux de la Ville Reine sont francophones.

L’objectif de la campagne est de faire connaître des aspects peu connus d’Ottawa par l’entremise d’artistes et d’entrepreneurs qui partagent des intérêts communs avec les milléniaux.

«On a pris six locaux inspirants qui ont diverses histoires à raconter, qui ont un grand amour pour Ottawa et qui ont un grand impact sur l’ADN de la ville», soutient Mme Scott.

La campagne Notre Ottawa circule sur les réseaux sociaux et présentera une nouvelle vidéo quotidiennement jusqu’au 29 novembre.

La campagne originale a été lancée en février dernier.