Michel Dupuis fut le co-concepteur du drapeau franco-ontarien. Il est photographié ici avec le premier exemplaire.

Décès de Michel Dupuis, un des créateurs du drapeau franco-ontarien

L’Ontario français pleure la mort de l’un des cocréateurs du drapeau franco-ontarien, Michel Dupuis.

L’homme, qui a fait équipe avec le professeur d’histoire Gaétan Gervais pour imaginer le drapeau blanc et vert, a rendu l’âme à l’âge de 60 ans jeudi à North Bay.

À l’époque étudiant en sciences politiques à l’Université Laurentienne, à Sudbury, le Franco-Ontarien avait hissé le drapeau pour la toute première fois devant l’institution d’enseignement le 25 septembre 1975. Deux ans plus tard, l’Association canadienne-française de l’Ontario adoptait officiellement l’emblème, qui a été reconnu par Queen’s Park à l’été 2001. 

Les témoignages de sympathie de la communauté franco-ontarienne ont fusé de partout sur les réseaux sociaux à l’annonce de la mort de M. Dupuis.

« La communauté franco-ontarienne perd un des pères de notre drapeau. J’aimerais offrir mes plus sincères condoléances aux amis et à la famille de Michel Dupuis », a entre autres gazouillé sur Twitter la ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde. 

La porte-parole de la deuxième opposition en matière d’Affaires francophones, France Gélinas, a abondé dans le même sens. 

« Merci, Michel Dupuis, pour le drapeau franco-ontarien, il continuera d’être une source de fierté. RIP », a écrit l’élue. 

De son côté, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a dit accueillir avec tristesse la mort de M. Dupuis, invitant du même coup à ce que les drapeaux des monuments de la francophonie soient mis en berne en signe de commémoration. 

« Ce drapeau étant désormais bien connu de toutes et tous, son empreinte restera à jamais présente dans les esprits des Franco-Ontariens et traversera les générations. Je tiens à saluer son travail remarquable qui a permis aux francophones de l’Ontario de se doter d’une identité visuelle et de se rassembler autour de ce symbole fort », a réagi le président Carol Jolin. 

L’Association des communautés francophones d’Ottawa a de son côté parlé « de la perte d’un leader hors pair, qui a marqué l’ensemble de la collectivité », alors que l’hôpital Montfort a rappelé que l’homme était le père d’un emblème qui fait la fierté de tous les Franco-Ontariens. 

Incidemment, pas plus tard qu’au printemps dernier, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) procédait à l’inauguration de l’école élémentaire publique Michel-Dupuis, nommée en l’honneur du co-créateur du drapeau franco-ontarien. L’établissement situé dans le sud d’Ottawa a ouvert ses portes en août 2016. 

« Son engagement pour la francophonie, son parcours et sa personnalité resteront un modèle pour nos élèves et notre communauté scolaire », a indiqué le conseil scolaire.