La députée de Mississauga Centre, Natalia Kussendova

Congrès de l'AFO: Mulroney absente, Kusendova prend le relais

SUDBURY — Caroline Mulroney absente une deuxième année consécutive pour le congrès de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), les Franco-Ontariens ont découvert Natalia Kusendova, envoyée par le Parti progressiste-conservateur. En entrevue pour ONFR+, la députée de Mississauga Centre évoque la nécessité de rebâtir des ponts entre son gouvernement et les leaders francophones de l’Ontario.

Natalia Kusendova est restée en tout deux journées au congrès annuel, plus précisément au Collège Boréal. Présente lors du Grand gala le samedi soir, elle était de nouveau là, dimanche matin, pour assister à la 14e assemblée générale de l’organisme porte-parole des Franco-Ontariens.

À LIRE AUSSI: Congrès de l'AFO: comment réformer la Loi sur les services en français ?

> «Un congrès de l’AFO pour sortir du tunnel», la chronique de Sébastien Pierroz

« Je suis venue pour représenter la ministre et connaître mieux la communauté franco-ontarienne », a expliqué à ONFR+ la députée dans un bon français. « On doit avoir un dialogue positif avec l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, faire des rencontres, s’asseoir à la même table et parler de tous les défis qui se passent dans la communauté. »

Cela signifie-t-il plus de rencontres entre l’AFO et le gouvernement provincial ? « Je pense que c’est possible. En novembre, il y a le lobby day, et je pense que Mme Mulroney sera disponible pour parler aux membres. Il y a beaucoup de choses que Mme Mulroney peut parler avec Carol Jolin. »

Pour lire l'article dans son intégralité, rendez-vous sur le site Web d'#ONfr.