La première ministre l'Ontario, Kathleen Wynne

Capitale bilingue: Wynne renvoie la balle aux élus municipaux

Ce n'est pas à la veille du 150e anniversaire de la Confédération canadienne que le gouvernement actuel de l'Ontario « imposera » un statut bilingue à Ottawa, mais il se dit en même temps prêt à l'appuyer « si elle en fait la demande ».
En visite pour annoncer le financement accordé aux festivités du 150e ainsi qu'aux installations d'Hydro Ottawa chemin Merivale, la première ministre Kathleen Wynne a réitéré qu'elle n'a toujours pas l'intention d'imposer un statut bilingue à la ville d'Ottawa. Elle a plutôt retourné la balle aux élus municipaux de la capitale canadienne afin qu'ils prennent la décision dans le dossier.
« Nous avons présenté un projet de loi qui reconnaît qu'Ottawa a une culture française. C'est à la ville de décider si elle veut changer son statut », a affirmé Mme Wynne.
La députée d'Ottawa-Orléans et ministre responsable des Services en français, Marie-France Lalonde, a répondu dans le même sens, en renvoyant elle aussi la balle aux élus municipaux d'Ottawa.
« La Ville peut demander à la province pour un statut bilingue. Si elle en fait la demande, nous allons la soutenir », a répondu la ministre Lalonde.