La plaque a été dévoilée vendredi dans le cadre du congrès annuel de l’AFFC en compagnie des membres de la famille d’Almanda Walker-Marchand.

Almanda Walker-Marchand immortalisée

L’apport d’une grande dame francophone sera immortalisé dans les rues de la capitale fédérale. Une plaque historique provinciale racontant l’histoire d’Almanda Walker-Marchand sera installée au parc Stratcona, dans le quartier Côte-de-Sable.

La plaque a été dévoilée vendredi dans le cadre du congrès annuel de l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) en compagnie des membres de la famille de Mme Walker-Marchand.

En 1914, Almanda Walker-Marchand a rassemblé 400 femmes francophones afin de contribuer à l’effort de guerre.

Le mouvement a pris de l’ampleur pour devenir la Fédération des femmes canadiennes-françaises (FFCF), maintenant connu sous le nom de l’AFFC.

« De 1918 à 1945, elles (les membres de la FFCF) contribuèrent à soulager la pauvreté, à faire avancer la santé et l’éducation et à promouvoir la culture francophone », peut-on entre autres lire sur la plaque commémorative.

L’apport de cette militante n’est pas négligeable, croit la directrice générale de l’AFFC qui ajoute que cette plaque contribuera à souligner le leadership féminin.

« La première fois que je suis rentrée dans les bureaux de l’Alliance j’ai vu la photo d’Almanda Walker-Marchand. Ç’a été mon premier contact, raconte Soukaina Boutiyeb. C’était important de faire une plaque commémorative bien ancrée dans notre société. L’influence qu’elle a eue est énorme. Plus de 100 ans plus tard, regardez où est rendu l’organisme que nous sommes. »

On compte 1283 plaques historiques en Ontario qui mettent en lumière des personnes, des lieux et des événements qui ont marqué l’histoire de la province.