François Legault a vécu une vive émotion à l’hôpital Sainte-Justine

Pierre St-Arnaud
La Presse Canadienne
François Legault a été confronté à la dure réalité des enfants malades et de l’angoisse de leurs parents, mardi, lors de sa visite à l’hôpital Sainte-Justine.

Alors qu’il faisait une tournée de certaines salles, prenant le temps de saluer enfants et parents, une mère accompagnant sa fille de 12 ans qui souffre de thalassémie majeure a fondu en larmes en racontant qu’elle avait une autre enfant souffrant de la même maladie et qu’elle se rendait à l’hôpital sur une base régulière depuis 17 ans.

Le premier ministre l’a prise dans ses bras pour la réconforter, visiblement touché. Malgré une présence imposante de caméras de télévision, personne n’a filmé la scène par simple respect.

François Legault

La visite de François Legault au centre hospitalier universitaire a duré près d’une heure et demie. Il a pris le temps de s’asseoir avec plusieurs enfants, leur parlant et saluant leur courage. Bien qu’il ait aussi discuté avec des parents, il a surtout consacré son temps aux enfants.

Il a même participé à une distribution de cadeaux en compagnie d’une fée des étoiles dépêchée à ses côtés durant une portion de sa visite.

À la fin de sa visite, le premier ministre a refusé de répondre à quelque question que ce soit qui ne touchait pas sa visite, remettant les affaires courantes au lendemain et déclarant fermement qu’»aujourd’hui, c’est la journée des enfants de Sainte-Justine».

Il a qualifié son passage de «message d’espoir. Le temps des Fêtes, c’est le temps de l’entraide. Il faut penser à ceux qui sont moins chanceux et je trouve ça quand même dur de voir des enfants qui vont passer dans certains cas Noël ici. (...) Venir encourager les enfants, venir encourager les parents, ça fait aussi partie de notre tradition du temps des Fêtes au Québec», a-t-il dit en guise de conclusion à sa visite.