Les congés de maladie ont coûté 871 millions au fédéral

L'enquête du directeur parlementaire du budget a mis au grand jour les «attaques sournoises» du président du Conseil du trésor, Tony Clement, contre les employés de la fonction publique, selon les députés du Nouveau Parti démocratique.
« M. Clement a gonflé les chiffres de plus de 50 %. Il n'a pas dit la vérité aux Canadiens», a fait valoir le député d'Ottawa-Centre, Paul Dewar, qui avait demandé au cirecteur parlementaire du budget de faire une analyse financière des congés de maladie des fonctionnaires fédéraux.
Pour le critique néo-démocrate du Conseil du Trésor, Mathieu Ravignat, les conservateurs ont gonflé les chiffres liés aux congés de maladie payés afin de nous faire oublier leur mauvaise gestion. «Les propos de M. Clement font partie d'une campagne de salissage contre les employés de la fonction publique», a mentionné le député de Pontiac.
Selon les députés Ravignat et Dewar, le rapport du directeur parlementaire du budget, déposé jeudi matin, indique qu'il existe ainsi peu de disparités entre les secteurs public et privé en ce qui concerne  les congés de maladie payés, contrairement à ce qu'affirme le ministre Clement.
Le directeur parlementaire du budget a révélé que les employés de la fonction publique prennent en moyenne 11,52 congés de maladie payés par année, ce qui est bien inférieur au chiffre de 18,26 avancé par le ministre, rappellent les députés néo-démocrates.
Selon une analyse financière réalisée en 2011-2012, le coût des congés de maladie dans la fonction publique fédérale a été évaluée à 871 millions $.
Le président du Conseil du Trésor a déjà annoncé en juin dernier que son gouvernement avait l'intention de modifier les régimes de congés de maladie et d'invalidité des fonctionnaires fédéraux. Il avait alors souligné que les fonctionnaires s'absentaient trop souvent pour cause de maladie, avançant qu'ils prenaient en moyenne 18,26 jours de congé de maladie, un nombre largement plus élevé que dans le secteur privé.
Ce nombre de 18,26 jours, tiré des statistiques du Conseil du Trésor, comprend les absences découlant d'une blessure subie au travail ainsi que les congés de maladie sans solde. Le nombre  moyen de congés de maladie payés pris par les fonctionnaires de l'administration publique centrale a été de 11,52 jours pendant l'exercice financier 2011-2012.
Pour réaliser son analyse, le directeur parlementaire du budget indique qu'il s'est servi du taux de congés de maladie tiré de l'administration publique centrale pour calculer le coût salarial des congés de maladie dans la fonction publique fédérale.
«Le directeur parlementaire du budget estime que le coût salarial des congés de maladie payés de la fonction publique fédérale s'est chiffré à 871 millions $ en 2011-2012, ce qui est d'environ 68 % supérieur à l'impact estimé en 2001-2002, après rajustement à l'inflation. Cette hausse est largement attribuable à l'expansion de la fonction publique fédérale et à l'augmentation des salaires et du nombre de congés de maladie payés», indique l'analyse déposée jeudi.
Les données obtenues des ministères révèlent des écarts importants entre eux quant à l'utilisation des congés de maladie.
Rappelons que les chiffres sur les congés de maladie cités par le président du Conseil du Trésor pour justifier les modifications aux congés de maladie avaient été contestés par les principaux syndicats du secteur public fédéral l'année dernière. Ils avaient aussi rappelé que le gouvernement devait négocier avec eux tout changement aux conditions de travail de leurs membres.