Le compte à rebours est lancé pour juillet 2015

Le compte à rebours pour la mise en oeuvre complète du projet de modernisation des services de paye de la fonction publique fédérale, à compter du 1erjuillet 2015, a été lancé.
Dans moins d'un an, près de 60 ministères et organismes fédéraux devront avoir complété toutes les étapes visant le transfert des activités de rémunération vers la ville de Miramichi, au Nouveau-Brunswick, une initiative de 300 millions $ annoncée par le gouvernement Harper en août 2010.
Dans sa dernière mise à jour, la directrice générale de l'Initiative de transfert de l'administration de la paye, Rosanna Di Paola, souligne que pour bien réussir la transition du 1erjuillet 2015, il faudra que les ministères et organismes soient «prêts», incluant le personnel, les processus et la technologie pour la mise en oeuvre de Phénix, le nom donné au nouveau système de paye.
«En juin, l'équipe s'est concentrée sur la mise à l'essai du système. Il s'agit d'une activité essentielle de la phase de développement, où chaque composante de Phénix fait l'objet d'une vérification avant le début des essais d'intégration prévus à l'automne», explique la gestionnaire principale du projet.
La transition se déroule au même moment où le gouvernement connaît une période occupée, avec la modernisation de la gestion des ressources humaines, la transformation des services de courriel et le regroupement de l'infrastructure et des services en technologie de l'information.
«L'équipe est tout à fait consciente des difficultés que posent ces priorités concurrentes à chacun des ministères et organismes, notamment sur le plan de leur interdépendance. Cela implique que nous devons collaborer étroitement avec d'autres secteurs de Travaux publics et services gouvernementaux, ainsi qu'avec les équipes d'autres initiatives de transformation des ressources humaines et de la technologie de l'information, par souci d'intégration et d'harmonisation», indique Mme Di Paola.
Phénix
Le nouveau système Phénix est conçu pour offrir un traitement sans papier, qui remplacera le Système régional de paye qui reposait traditionnellement sur le support papier. Le Système de gestion des ressources humaines de PeopleSoft utilisé par le gouvernement sera intégré dans Phénix. Celui-ci offrira une fonctionnalité libre-service qui éliminera la nécessité de toutes ces opérations papier.
De plus, Phénix permettra des calculs automatisés de la paye, comme le rajustement des augmentations d'échelon annuelles et le calcul des retenues des cotisations syndicales normales lorsqu'un employé change de poste. Après le déploiement de Phénix, tous les employés n'auront qu'un seul code d'identification de dossier personnel.
Un premier groupe d'environ 150 employés a déjà été embauché en 2012, suivi de près de 200 autres en septembre2013. Les processus d'embauche se poursuivent toujours, et on prévoit qu'un total de 550 fonctionnaires travailleront à compter de 2015 dans des locaux temporaires à Miramichi, jusqu'à la fin de la construction du nouveau centre permanent prévu en 2017.
Au moment de l'annonce, on prévoyait que le projet impliquerait l'abolition d'au moins la moitié des 1700 postes d'agents de rémunération des ministères, alors que le gouvernement prévoit économiser 78 millions $ à compter de 2016-2017 grâce au projet.
pgaboury@ledroit.com