Le quartier général de l'Agence du revenu du Canada

Le commissaire de l'ARC écrit à ses employés

Dans une lettre transmise aux employés mardi, le commissaire de l'Agence du revenu du Canada (ARC), Andrew Treusch, défend l'«offre finale» présentée à l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) au terme de deux années et demie de négociations.
Dans sa missive, le commissaire plaide que l'offre de l'ARC est conforme à l'ensemble des accords déjà conclus dans la fonction publique centrale lors de la précédente ronde de négociations, y compris les unités de négociation de l'AFPC.
«Cette offre finale comprend en outre toutes les recommandations de la commission de l'intérêt public et répond à la grande majorité des points que le syndicat a soulevés et jugés être importants lors des négociations et dans ses communications», écrit-il.
Les équipes se sont rencontrées 18 fois, dont quatre séances de médiation. Le contrat proposé est d'une durée de trois ans. Il prévoit notamment une augmentation de 1,75% partir de novembre 2012, et une hausse de 2% pour l'année suivante.
À partir de novembre 2014, la hausse serait harmonisée avec celle qui se négocie actuellement pour le groupe PA dans la fonction publique centrale.