Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Pour le sketch qu’ils ont enregistré en prévision de Flippons 2020, Nadia Campbell et ses complices de la troupe Improtéine ont dû s’adapter aux règles de distanciation sociale imposées pendant le tournage.
Pour le sketch qu’ils ont enregistré en prévision de Flippons 2020, Nadia Campbell et ses complices de la troupe Improtéine ont dû s’adapter aux règles de distanciation sociale imposées pendant le tournage.

FLIPPONS 2020: bye-bye la COVID, adieu Louis-Philippe

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L’équipe de FlipTFO remettra le couvert avec une troisième revue de l’année humoristique 100 % franco-ontarienne, le 31 décembre.

Évidemment, la pandémie a eu un impact sur la production et le tournage, d’où plusieurs changements dans la formule, cette année. Les sketches et les personnages seront très présents, mais, distanciation sociale oblige, on a largué le concept des chroniqueurs.

Auparavant, ceux-ci rejoignaient à tour de rôle l’animateur Pascal Boyer pour creuser un thème spécifique ; ils seront remplacés par de nombreux collaborateurs, dont plusieurs ont préparé des capsules vidéo thématiques, explique la comédienne et membre de la troupe Improtéine, Nadia Campbell, qui a d’ailleurs scénarisé la capsule préparée par son quintette d’impro et participé activement à la scénarisation de FLIPPONS 2020.

« J’ai la chance d’avoir collaboré à l’émission sous deux chapeaux différents... un travail à l’image de l’année complètement ‘segmentée’ qu’on a eue », sourit-elle, en évoquant le télétravail compartimenté et les séquences successives de confinement et de déconfinement.

Cette troisième édition sera l’occasion de croiser l’humoriste Katherine Levac et le chanteur Yao, invitée à titre de collaborateurs.trices, tout comme plusieurs autres personnalités du milieu franco (Evelyne Roy-Molgat, Pierre Simpson, Marie-Claire Marcotte, Vincent Leblanc-Beaudoin, Chanda Gibson, Ziad Ek, Steffie D, Sheila Ingabire-Isaro, Krystel Descary, Jean-François Soucy et François Klanfer), et une poignée de jeunes comédiens, chanteurs ou humoristes issus de la relève franco-ontarienne.

Distribution étoilée

De sketches en capsules, « beaucoup de monde de l’extérieur de TFO », son diffuseur, ont collaboré à FLIPPONS... preuve que l’émission prend tranquillement de l’ampleur, fait valoir Pascal Boyer. « Michel Bénac a fait la musique ; Yao vient nous apporter son petit grain de sel. On a des ‘gros guns’ cette année. C’est jam pack », illustre l’animateur.

« On a une distribution all star, tout en laissant une place énorme à la jeunesse. On s’est fait un point d’honneur à leur laisser la place à ces jeunes [qui brillent à travers] toute la province. Et on ne s’est pas juste contentés de puiser chez TFO », insiste-t-il.

Incontournable éléphant-thème de 2020, la COVID-19 servira de fil conducteur, mais ne sera traitée qu’en filigrane, FLIPPONS 2020 ayant choisi d’articuler les choses autour de quatre grands sujets d’actualité : le mouvement Black lives matter ; le système d’éducation ; les théories du complot et la science.

« On s’est rapidement rendu compte que si on faisait les mêmes thèmes que d’habitude, on aurait parlé rien que de la COVID », explique Pascal Boyer. Les artisans de l’émission ont préféré éviter d’écœurer davantage des téléspectateurs vraisemblablement saturés par le virus, après 10 mois de pandémie.

La revue de l’année franco-ontarienne est cette année encore animée par Pascal Boyer. On risque fort de le retrouver dans le costume de Justin Trudeau.

Reprendre le flambeau

Pascal Boyer et Nadia Campbell ont dû reprendre le flambeau jusque-là tenu par Louis-Philippe Dion, le principal scénariste de l’émission depuis ses débuts, décédé en octobre dernier.

« C’était plus qu’un collègue : je le connais depuis 15 ans, alors la perte se vit difficilement. L’impact que ça a eu, concrètement, c’est une équipe qui a été au ralenti pendant des semaines — son apport était extrêmement important — mais qui a très vite rebondi » en hommage au disparu, partage Pascal Boyer.

Les deux complices ont travaillé ensemble à l’idéation du projet, puis à la création, l’écriture et la mise en place de ses trois premières éditions de FLIPPONS.

« On a tourné vendredi [4 décembre] et il manquait quelqu’un de l’équipe. Il y a une charge émotive qui vient avec ça. [...] C’était dur de conclure ce FLIPPONS-là parce que c’est Louis-Philippe et moi qui, enfermés dans un condo, avons lancé ça. C’est son ‘brainchild’, alors c’est difficile de le terminer sans lui. Mais pour toute l’équipe, c’était la seule manière logique d’honorer la mémoire de Louis-Philippe. »

C’était mon ami d’impro, alors c’est un bouleversement personnel, avant tout ; mais aussi professionnel », enchérit Nadia Campbell.

L’équipe de production a confié à la membre d’improtéine la mission de terminer l’un des sketches que Louis-Philippe Dion avait entamé.

Elle a d’abord été tétanisée. « J’avais peur d’ouvrir le document. Puis je me suis dit que c’était un peu comme si je vivais mon dernier projet avec lui, et ç’a finalement été une expérience [joyeuse]. Pendant que je lisais, je lui parlais à voix haute : ‘Voyons donc, Louis-Philippe ! C’est pas drôle, ce gag !’, exactement comme j’aurais fait s’il avait été encore présent. Ça a fait partie de mon deuil. Et [je crois] que tout le monde a vécu [FLIPPONS 2020] comme moi : en célébrant la créativité et l’originalité de quelqu’un qui nous était très cher. »

« Oui, pour moi aussi », abonde Pascal Boyer. « La leçon à retenir, c’est que Louis-Philippe Dion, c’était celui qui donnait une voix aux autres, et son erre d’aller à l’émission. Et c’est comme ça qu’on va s’en souvenir. »

« On n’avait pas le choix de travailler dans joie et la bonne humeur, sinon Louis Philippe nous aurait chicané... » conclut Nadia Campbell.

FLIPPONS 2020 sera diffusée sur les ondes de TFO le 31 décembre à 20 h. L’émission d’une heure sera rediffusée à 23 h, puis le 1er janvier et le 2 janvier à 20 h.