Le Droit
M. Fleury persiste et signe en affirmant que le dossier n’en serait pas là si l’Armée du Salut avait organisé un bon processus de consultation.
M. Fleury persiste et signe en affirmant que le dossier n’en serait pas là si l’Armée du Salut avait organisé un bon processus de consultation.

Fleury pourra-t-il renverser la vapeur ?

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
À la veille de l’ultime vote du conseil municipal sur le controversé projet de refuge de l’Armée du Salut, le conseiller Mathieu Fleury ne se fait pas trop d’illusions. Au contraire, il estime que ce sera un « miracle » s’il réussit à convaincre cinq ou six autres élus de s’opposer à la proposition. Et encore là, ce ne sera pas suffisant.