Le Droit
Conformément aux recommandations de la santé publique et pour limiter la propagation de la COVID-19, les visites aux détenus ont été interdites le 14 mars dernier, pour une période de deux semaines.
Conformément aux recommandations de la santé publique et pour limiter la propagation de la COVID-19, les visites aux détenus ont été interdites le 14 mars dernier, pour une période de deux semaines.

Finies, les visites aux détenus en prison

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Les milliers de détenus subissent eux aussi les contrecoups de la crise du coronavirus. Ils ne peuvent plus recevoir de visites.