La pandémie de coronavirus force les stations de ski de mettre un terme à leurs activités quelques semaines avant la fin de saison habituelle.
La pandémie de coronavirus force les stations de ski de mettre un terme à leurs activités quelques semaines avant la fin de saison habituelle.

Fin de la saison de ski au Québec

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Les amateurs de ski québécois devront attendre à l’hiver prochain avant de dévaler les pentes à nouveau, alors que la pandémie de coronavirus force les stations de ski de mettre un terme à leurs activités quelques semaines avant la fin de saison habituelle.

L’Association des stations de ski du Québec (ASSQ) a confirmé dimanche que les activités ne reprendront pas cette saison.

« Tous les propriétaires et exploitants de stations de ski sont lourdement affectés par la situation actuelle. Au-delà des pertes financières et des mises à pied qu’entraîne la fin précipitée de nos activités hivernales, nous comprenons que ce sont toutes les communautés qui sont impactées par la crise », a indiqué le président du conseil de l’ASSQ, Jean-Michel Ryan.

L’association précise que les skieurs qui ont payé pour des produits non utilisés, comme des cours de ski, auront l’option d’être remboursés ou de l’utiliser la saison prochaine. L’ASSQ lance par ailleurs un appel à la population de «respecter la consigne de montagne fermée et de ne pas tenter d’accéder aux domaines skiables».