Fermeture temporaire de l'usine d'AbitibiBowater de Gatineau

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
La papetière AbitibiBowater de Gatineau fermera ses portes du 20 janvier au 24 février, privant de travail quelque 400 employés.
Le porte-parole de l'entreprise au Québec, Pierre Choquette, a confirmé mercredi que l'usine de Gatineau et plusieurs autres de la compagnie au Canada doivent arrêter de produire parce que l'entreprise veut réduire ses inventaires de papier journal.
«Nous devons réduire notre production de 20 000 tonnes par mois en raison de la baisse importante de la demande pour le papier journal. Nous avons connu une année très difficile et le 4 décembre dernier, nous  avons annoncé des arrêts de production et des fermetures dans des usines de Terre-Neuve et des États-Unis. Nous avons aussi décrété un arrêt de production à notre usine d'Amos en décembre. Mais malgré la baisse de la demande en Amérique du Nord, nous demeurons relativement optimistes et nous explorons d'autres marchés en Europe de l'Est, en Asie et au Brésil», a déclaré M. Choquette.
Les représentants des syndicats de l'usine de Gatineau n'étaient pas surpris.
«La compagnie avait déjà fermé des usines en décembre alors on ne peut pas être trop surpris que ça touche notre usine. D'ailleurs, notre papier est surtout exporté aux États-Unis, où l'économie est très mal en point», a déclaré le président de la section 142 du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP), Gaston Carrière.
Il croit toutefois dans l'avenir de l'usine de Gatineau puisque l'entreprise aurait l'intention d'investir pour augmenter la vitesse et la productivité de ses machines.
Son vis-à-vis de la section 251, Daniel Cloutier, reconnaît lui aussi que les conditions du marché rendaient cette décision inévitable.
Les employés touchés pourront prendre leurs vacances durant la période de fermeture ou s'inscrire à l'assurance-emploi.
L'annonce survient au moment où la multinationale est aux prises avec une dette de plus de 5 milliards $. L'action d'AbitibiBowater ne vaut plus que 0,60 $ cette semaine alors qu'elle en valait 26 $ il y a un an.
Par ailleurs, la papetière Kruger a aussi annoncé des fermetures temporaires dans ses usines de papier journal du Québec et de Terre-Neuve. L'usine de Gatineau qui produit un autre type de papier est épargnée.