Faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Une autre tuile pour les GFGSO

Alors que la malchance continue de s’abattre sur les Grands Frères Grandes Soeurs de l’Outaouais (GFGSO), l’organisme demande au maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, de légiférer dans les plus brefs délais sur la question des bacs de dons. 

La directrice générale de l’organisme, Yvonne Dubé, déplore que des vandales aient tenté de s’en prendre à deux bacs de dons du secteur Buckingham, dans la nuit de lundi à mardi, «en reculant dessus avec un camion pour les faire tomber». 

Les bacs ont été déplacés, mais sont encore utilisables. 

Victime de vols de bacs la semaine dernière, GFGSO demande qu’une règlementation soit mise en place «avant Noël» afin que seuls les organismes à but non lucratif oeuvrant dans la région et qui redonnent à la communauté locale puissent installer des bacs sur le territoire gatinois. 

Au cabinet du maire, on a indiqué mardi avoir été «étonné» du communiqué de GFGSO, puisque M. Pedneaud-Jobin a «souvent rencontré» les représentants de l’organism et que «tout le monde est en mode solution» dans ce dossier.


Ivresse et vitesse excessive sur la 401

Un Ottavien a été arrêté sur l’autoroute 401 à la hauteur de Mallorytown après avoir été capté par un radar policier filant à 92 km/h au-delà de la limite permise vers 4 h, vendredi dernier. 

À la suite de son interception, la police a constaté que l’homme était ivre et conduisait alors que son permis était suspendu, indique un communiqué de la police provinciale de l’Ontario (PPO). 

L’automobiliste, Denis LaPensée, 30 ans, d’Ottawa, devra comparaître en cour à Brockville le 15 décembre sous des accusations de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool et de conduite dangereuse, a précisé la PPO. 

Des accusations de conduite avec un permis suspendu et de conduite périlleuse devraient être déposées ultérieurement.