Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mathis, Émile et Laurie Labelle distribueront des cadeaux avec leurs parents et le Père Noël le soir du 24 décembre, à Gatineau.
Mathis, Émile et Laurie Labelle distribueront des cadeaux avec leurs parents et le Père Noël le soir du 24 décembre, à Gatineau.

Faire vivre la magie de Noël aux autres familles en temps de pandémie

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Article réservé aux abonnés
À défaut de pouvoir se rassembler avec les leurs cette année pour célébrer Noël, la famille Labelle a décidé de faire vivre la magie des Fêtes aux gens des secteurs du Plateau et du Manoir des Trembles, à Gatineau.

Le soir du 24 décembre, Isabelle Tremblay, son conjoint Vincent, ainsi que leurs trois enfants (Laurie, Mathis et Émile) assisteront en effet le Père Noël dans sa distribution de cadeaux chez une trentaine de familles gatinoises.

« D’habitude, on n’est pas ici pour Noël, donc ça va nous changer les idées un petit peu, souligne Isabelle. C’est certain que j’aimerais mieux être avec ma famille et mes proches, mais dans un autre sens, ce qu’on va vivre va être unique. On va faire vivre la magie de Noël à d’autres familles ! »

« J’aime mieux que ce soit ça qui reste dans les souvenirs de mes enfants plutôt que le fait qu’on était seuls à Noël en raison de la pandémie et qu’on n’a rien fait de spécial », ajoute-t-elle.

La petite Laurie, âgée de  neuf ans, participera d'ailleurs à l’activité.

« Elle va recevoir une enveloppe du Père Noël lui expliquant la mission, comme quoi on doit l’aider parce qu’il a eu des problèmes cette année en cours de route », raconte sa mère.

Isabelle a lancé l’initiative sur Facebook la semaine dernière. Elle invitait les gens intéressés à recevoir une visite du Père Noël à leur domicile le soir du 24 décembre à s’inscrire en remplissant un court formulaire et en choisissant une plage horaire. Les familles étaient du même coup invitées à sélectionner l’une des deux options proposées par le Père Noël.

« Soit que le Père Noël va déposer la poche de cadeaux sur la galerie et saluer les enfants par la fenêtre, ou bien il va cogner à la porte, déposer le sac de cadeaux devant, puis reculer et discuter un peu avec les enfants en maintenant la distanciation », indique-t-elle.


« J’aime mieux que ce soit ça qui reste dans les souvenirs de mes enfants plutôt que le fait qu’on était seuls à Noël en raison de la pandémie et qu’on n’a rien fait de spécial. »
Isabelle Tremblay, mère

« La veille, ou la journée même, les parents — ou les lutins — vont venir porter les poches de cadeaux ici [chez les Labelle]. On va accueillir les cadeaux et les trier par groupe d’heures pour tenter de s’établir un trajet, de le suivre et d’avoir le moins de retard possible », poursuit Isabelle en laissant tomber quelques rires.

Alors que 22 familles se sont manifestées jusqu’à présent, la mère de trois enfants se dit « très surprise » de la vitesse à laquelle les gens ont répondu.

« Dès qu’on a partagé sur Facebook, ça s’est rempli dans le temps de le dire ! Je pense que les gens se cherchent des activités pour divertir leurs enfants et ça, c’est assez simple à organiser, croit-elle. On a tous se divertir ensemble et ça va être beau de voir le récit de la soirée à la toute fin. »

Certaines places sont encore disponibles, mais la famille Labelle compte se limiter à une trentaine de familles.

« On a encore des disponibilités vers 22h-23h, mais il y a vraiment une forte concentration entre 19h et 21h », précise Isabelle.

La visite est gratuite, mais la famille Labelle encourage les gens à faire des dons. Les fonds amassés au cours de la soirée seront remis à Moisson Outaouais.

« C’est une belle opportunité de penser aux autres parce qu’il y en a des familles qui ne pourront peut-être même pas se payer de cadeaux cette année », conclut Isabelle Tremblay.