Le Droit
Pour Mme Simard, qui a été surnommée «l’héroïne franco-ontarienne» durant la crise linguistique à la suite des décisions du gouvernement Ford de couper dans les services en français, il s’agit aussi d’avoir le droit de s’informer dans la langue de Molière.
Pour Mme Simard, qui a été surnommée «l’héroïne franco-ontarienne» durant la crise linguistique à la suite des décisions du gouvernement Ford de couper dans les services en français, il s’agit aussi d’avoir le droit de s’informer dans la langue de Molière.

Faillite de Groupe Capitales Médias: Amanda Simard réagit

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
Pour la députée provinciale indépendante de Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard, la fin du journal Le Droit serait «catastrophique» pour les Franco-ontariens de la région et de partout au pays.