Le Droit
Après avoir battu en retraite, imposant à son ministre un retour à la case départ dans ce dossier, vendredi dernier, le premier ministre François Legault a présenté ses excuses publiques mardi aux étudiants étrangers, admettant que son gouvernement avait agi dans la précipitation.
Après avoir battu en retraite, imposant à son ministre un retour à la case départ dans ce dossier, vendredi dernier, le premier ministre François Legault a présenté ses excuses publiques mardi aux étudiants étrangers, admettant que son gouvernement avait agi dans la précipitation.

Étudiants étrangers: Legault admet la précipitation

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Penaud, le gouvernement Legault a fait son «mea-culpa», mardi, multipliant les excuses et les engagements à ne plus recommencer, à la suite du cafouillage entourant le sort peu enviable qu’il réservait à quantité d’étudiants étrangers.