Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Vaccination: les rendez-vous pour les 80 ans et plus ouverts dès lundi dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les personnes de 80 ans et plus pourront prendre un rendez-vous pour se faire vacciner dès lundi, a annoncé jeudi le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO). 

«C’est des bonnes nouvelles», a lancé le médecin hygiéniste du BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, en point de presse. Les personnes admissibles pourront utiliser l’outil en ligne de la province pour prendre rendez-vous, mais le BSEO prendra également les appels, pour les personnes n’ayant pas accès à Internet. 

Les livraisons plus stables des vaccins d’ici le mois d’avril permettront au BSEO de mieux prévoir les prochaines étapes de sa campagne vaccinale. À l’heure actuelle, 13 514 doses de vaccin ont été administrées dans la région. La Santé publique prévoit d’ailleurs terminer d'administrer la 2e dose aux résidents des maisons de retraite la semaine prochaine. 

Une fois que la campagne de vaccination sera officiellement lancée, le BSEO pourra vacciner les résidents dans six cliniques dans des arénas à travers la région, en plus de mettre en place des cliniques mobiles à domicile, des cliniques au volant et des cliniques en centres hospitaliers. Éventuellement, des pharmacies de la région pourront aussi vacciner le public.

Rappelons que le gouvernement provincial a annoncé mercredi que 326 pharmacies ontariennes prendront part à un projet pilote et pourront offrir la vaccination à la population, dans les régions de Toronto, Windsor-Essex, et Kingston, Frontenac, Lennox et Addington.

Le médecin hygiéniste du BSEO, Dr Paul Roumeliotis

«Nous aurons aussi des pharmacies de la région qui feront la vaccination, on ne sait juste pas quand encore», a ajouté le Dr Roumeliotis. 

La Santé publique prévoit être en mesure de débuter la phase 2 de la vaccination. Cette phase concerne en premier les enseignants les premiers répondants comme les policiers, les travailleurs d’usine alimentaire et les fermiers. Suivront les travailleurs d'épicerie, de pharmacie, les travailleurs des autres usines, les employés des transports et les employés municipaux, puis les personnes de 60 ans et plus et celles atteintes de maladie chronique. 

Dix nouveaux cas

Le BSEO a répertorié dix nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire jeudi. Le Bureau dénombre également 25 cas de variants, qui sont présumés comme étant des cas du variant britannique. 

Au total, 2943 personnes ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 depuis le début de la pandémie dans la région. De ces cas, 159 sont actifs à l’heure actuelle, soit une diminution de quatre cas actifs comparativement au bilan de la veille. 

Le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, a souligné en point de presse que même si l’Est ontarien semble frôler la zone rouge, la région devrait demeurer en zone orange pour une semaine supplémentaire. 

Au niveau des éclosions actives, huit flambées sont actuellement dénombrées dans des maisons de soins de longue durée ou des maisons de retraite. En milieu scolaire, 25 cas sont dénombrés dans 21 écoles publiques de la région. 

Alors que huit personnes sont hospitalisées pour traiter des symptômes de la COVID-19, dont une aux soins intensifs, le bilan des décès liés au virus demeure inchangé, avec 69 victimes.