Apollogreen a installé son usine de plants de démarrage pour les producteurs de cannabis à Vars.

Une usine de démarrage de cannabis dans l’Est ontarien

Apollo Green, une entreprise qui utilise la culture de tissus à l’échelle industrielle pour produire des millions de plantes de démarrage pour les producteurs de cannabis, a annoncé le mois dernier que Santé Canada lui a octroyé les licences nécessaires pour opérer.

Vars, un petit village annexé à la Ville d’Ottawa, a accueilli récemment une nouvelle entreprise qui se spécialise dans la génétique et dans la culture de tissus pouvant être distribués à d’autres producteurs de cannabis. Apollogreen possède d’ailleurs l’un des plus grands catalogues de cannabis génétique au monde.

Trois permis de Santé Canada étaient nécessaires pour cultiver, traiter et vendre les produits de cannabis de la société.

Cette dernière débutera ses opérations sur une installation d’une grandeur de 5000 pieds carrés. Éventuellement, elle obtiendra du financement pour un bâtiment de 70 000 pieds carrés.

Le président et chef exécutif d’Apollogreen, Tyler LeBlanc, affirme qu’Apollogreen possède plus de 400 variétés de graines, « ce qui permet de créer une immense banque de données pour les producteurs ».

Comme le vin, la marijuana peut provenir d’une panoplie de régions différentes, avec des odeurs différentes et des effets uniques à chaque sorte de plante. « Nous avons de la génétique désirable et des produits d’une meilleure qualité. Ça va faire une grande différence pour le consommateur. »

M. LeBlanc est confiant qu’en offrant ses pousses de cannabis aux producteurs, ils pourront améliorer leur efficacité.

« Plusieurs d’entre eux font du clonage et font pousser leurs plantes de façon traditionnelle, mais ce processus utilise beaucoup d’espace pour ces producteurs de faire pousser des bourgeons de cannabis. Donc en utilisant notre modèle, nous faisons cela pour eux, et ils peuvent convertir ces espaces et en faire des endroits qui génèrent des revenus. »

Le directeur stratégique de l’entreprise, Seann Poli, est également ancien directeur général de la première société de cannabis autorisée par la ville d’Ottawa à se développer dans la capitale, LiveWell. Selon lui, le processus et la technologie d’Apollogreen sont avant-gardistes dans le domaine du cannabis.

« À mesure que l’industrie du cannabis se développera, le prix du cannabis brut baissera à mesure qu’il deviendra plus banal. Apollogreen fournit une solution immédiate pour aider les producteurs à augmenter les revenus de leurs installations existantes afin de compenser la baisse attendue des prix du cannabis brut. »

Au pays, il existe environ 200 producteurs autorisés, affirme-t-il, et « beaucoup plus s’en viennent avec le marché en ligne ».