La nouvelle caserne devrait recevoir les pompiers volontaires de Casselman d’ici la fin de l’année 2020.
La nouvelle caserne devrait recevoir les pompiers volontaires de Casselman d’ici la fin de l’année 2020.

Une nouvelle caserne à Casselman

La nouvelle caserne de pompiers de Casselman sera enfin construite, et ce, sans l’aide des gouvernements provincial ou fédéral. Le maire Daniel Lafleur l’a annoncé aux pompiers volontaires lors de la réunion du conseil municipal, mardi.

Lorsque les députés provincial et fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard et Francis Drouin, sont venus visiter la caserne de pompiers de Casselman, en novembre 2018, le maire Daniel Lafleur avait affirmé qu’une nouvelle caserne devrait être construite pour l’année 2020.

Chose promise, chose due, le nouvel établissement sera construit en 2020, sur le site de l’ancienne école Brébeuf.

Mais malgré l’intérêt que les deux députés avaient démontré envers le projet, ni le provincial ni le fédéral n’a l’intention de contribuer à la facture de 3 millions $. « On a cogné à trois portes [du gouvernement provincial] lors de nos rencontres à Toronto et Ottawa, puis les sommes d’argent ne sont tout simplement pas là pour les casernes de pompiers, a remarqué le maire Daniel Lafleur. Il faut comprendre que ce n’est vraiment pas leur priorité. »

Malgré sa déception, M. Lafleur a confirmé que des fonds étaient déjà prévus au budget, et que le reste du financement proviendrait des revenus générés par de projets, plus gros, envers lesquels les gouvernements pourraient être plus friands.

Une question de sécurité

La nouvelle a fait sourire, mais elle a aussi provoqué un soupir de soulagement général chez les pompiers volontaires présents lors de l’annonce.

Vieille de 100 ans, la caserne de pompiers de Casselman a fait son temps.

Avec l’édifice actuel, les pompiers volontaires doivent sortir les camions à l’extérieur pour les nettoyer. Plus encore, pour circuler dans la caserne, les pompiers doivent passer au travers de leurs camions, puisque le périmètre de l’établissement est trop serré pour passer autour.

Par ailleurs, les pompiers volontaires manquent d’espace pour enfiler rapidement leur uniforme lors des urgences. « On jouait avec la sécurité de nos pompiers », a soutenu le maire Lafleur.

La nouvelle caserne sera digne de la municipalité de Casselman, a déclaré le chef pompier, Alain Ménard. « On va être capable de faire le tour de nos camions, de mieux circuler. Ça fait environ 15 ans qu’on travaille pour une nouvelle caserne. Je pense que personne n’y croyait tant qu’on n’avait pas eu l’approbation finale au budget, donc tout le monde était très heureux de la nouvelle. »

Bien plus spacieux, le nouveau bâtiment sera notamment équipé de douches et d’une salle de formation.

Les municipalités de Casselman et de La Nation ont renouvelé leur entente pour les services d’incendie, ce qui permettra à plus de résidents de profiter de ces nouvelles installations.

Les travaux devraient commencer dès le printemps 2020, et seront exécutés au cours de l’année.