L’ex-perceptrice d’impôts est aussi accusée de méfaits envers des données informatiques, de faux prétextes et d’avoir falsifié des documents.

Une ancienne employée de Glengarry Nord arrêtée pour fraude

L’ancienne perceptrice des impôts du canton de Glengarry Nord, dans l’Est ontarien, a été arrêtée, vendredi, pour fraude et corruption. Les crimes allégués contre elle remontent à 2017.

Âgée de 62 ans, Sandra Cameron fait face à des accusations de fraude de plus de 5000$ et d’abus de confiance, à la suite d’une enquête de près de deux ans de la Police provinciale de l’Ontario (PPO). 

L’ex-perceptrice d’impôts est aussi accusée de méfaits envers des données informatiques, de faux prétextes et d’avoir falsifié des documents. 

En janvier 2017, le canton de Glengarry Nord avait découvert des contradictions dans les comptes des contribuables, et avait par la suite engagé le consultant Deloitte pour effectuer un audit interne. 

Après le dépôt du rapport, Mme Cameron avait été « libérée de son emploi » au sein de la municipalité.  

Quelques mois plus tard, la PPO recevait une plainte de la municipalité. Des détectives de l’unité anti-racket d’Ottawa et de lutte contre la criminalité de Stormont Dundas et Glengarry avaient alors lancé une enquête. 

Sandra Cameron doit comparaître devant la Cour de Justice d’Alexandria, le 4 décembre.

La PPO a indiqué, dans un communiqué, qu’elle ne ferait aucun autre commentaire « afin de protéger l’intégrité de l’enquête et des procédures judiciaires en découlant ».