Guillaume Boudrias, gestionnaire de projets pour les services techniques

Un terrain hautement contaminé

Une autre tuile tombe sur la Ville de Hawkesbury dans le dossier de la vente de l'édifice et du terrain de l'ancienne école Christ Roi. Des échantillons de sol pris récemment font état d'une contamination plus importante que prévu. C'est ce qu'ont indiqué les services techniques au conseil municipal, lors d'une réunion budgétaire, lundi.
Embauchée par la Ville, la firme Lascelles Engineering & Associates avait précédemment identifié une source principale de contamination du terrain causé par l'ancien réservoir d'huile de chauffage. Des travaux de décontamination ont d'ailleurs été effectués au coût de plus de 30 000 $. 
« On a sorti tout le contaminant pour ce secteur. Il y en avait plus que prévu. Pour ces travaux, nous avons dû atteindre une profondeur de 9 pieds pour retirer tout le sol contaminé », a précisé Guillaume Boudrias gestionnaire de projets pour les services techniques. 
Celui-ci précise qu'une nouvelle source de contamination plus importante a été décelée à la limite du terrain, près du restaurant Leduc Snack Bar.  
« Selon les résultats obtenus de l'échantillon, on s'explique mal cette contamination, ni d'où elle vient. La contamination, qui est aussi due à l'huile de chauffage, représente près du double de ce qui a été trouvé à l'endroit où se trouvait le réservoir d'huile », a fait savoir M. Boudrias ajoutant que tous échantillons futurs entre autres pour l'eau seront touché par cette contamination. 
Donc, il y aurait une autre source de contamination sur le terrain et il est possible qu'elle provienne d'un terrain privé adjacent. 
La nouvelle a ébranlé les membres du conseil qui craignent d'autres dépenses et surtout des embûches dans la vente du terrain et de l'édifice vieux de près de 80 ans.