On procède à la coupe du ruban en compagnie de Céline Guitard, directice des parcs et loisirs; Jean Leduc, directeur général de Russell; Doug Anthony, membre du Kin Club et président de la campagne de financement du dôme; Pierre Leroux, maire de Russell; Cindy Saucier, conseillère municipal, ainsi que les conseillers municipaux Jamie Laurin et André Brisson.

Un projet récréatif historique

Sous un soleil radieux, la municipalité de Russell a inauguré officiellement son tout nouveau dôme sportif samedi dernier.

Après environ quatre années de travail acharné, la communauté peut aujourd’hui bénéficier d’un centre récréatif à la fine pointe. Le ruban a été coupé en présence de membres du conseil municipal ainsi que des membres du Kin Club de Russell.

« Alors qu’on arrive à la fin de notre mandat au conseil municipal, on peut se tenir la tête haute sachant que nous avons contribué au plus grand changement récréatif dans la municipalité dans les derniers 50 ans. Cette installation sera un joyau et un point de rassemblement communautaire pour des années à venir », a souligné le maire de Russell, Pierre Leroux.

Une vue de l’intérieur du dôme.

Le dôme sportif, le premier du genre dans les Comtés unis de Prescott-Russell, a été construit au coût de 4,9 millions $. De cette somme, un montant d’environ 3,4 millions $ proviendra des frais de développement. Le projet n’aurait également pas pu voir le jour sans la précieuse implication du Kin Club qui, en plus de rallier la communauté, a réussi à récolter près de 400 000 $.

« Le Kin club de Russell a réuni la communauté non seulement dans une campagne de financement, mais dans un esprit de collaboration qui a bénéficié à tous les résidents. Vous avez démontré qu’en travaillant ensemble nous pouvons et nous ferons toujours de notre mieux en allant de l’avant », d’ajouter M. Leroux

Le dôme s’étend sur environ 59 000 pieds carrés qui incluent une aire de gazon synthétique entourée d’une piste de marche. À cela s’ajoutent un restaurant, un gymnase ainsi qu’une salle de conférence.

Le dôme a accueilli ses premiers sportifs en janvier dernier. Le service récréatif se réjouit d’ailleurs d’annoncer que plus de 1300 laissez-passer ont été vendus en moins de cinq mois.

« C’est vraiment au-delà de nos attentes, a souligné Céline Guitard, directrice des Parcs et loisirs de Russell. On s’attendait au départ à quelque 400 inscriptions. On voit que c’était un besoin pour la communauté pas seulement d’ici, mais dans la région également. On en est très fier ».