Neuf cents résidents de la Cité de Clarence-Rockland ont répondu à un sondage en ligne pour exprimer leur opinion sur le développement des pistes cyclables, des sentiers pédestres et des routes.

Un nouveau plan de transport à Clarence-Rockland

Les employés de la Cité de Clarence-Rockland préparent actuellement un Plan directeur de transport (PDT), dans le but de mieux répondre à la croissance démographique de la municipalité. Ce plan servira notamment à consulter les résidents à savoir où sont les meilleurs endroits pour installer des sentiers pédestres, des pistes cyclables et des routes pour les automobilistes.

Le gérant des projets d’immobilisation des Infrastructures et de l’Aménagement, Richard Campeau, affirme que cette étude permettra de prévoir les changements au réseau routier qui devront être apportés au cours des dix prochaines années. «C’est une projection pour voir où on veut nos artères principales dans dix ans, si le développement continue à un tel rythme. »

M. Campeau affirme que depuis quelques années, le développement de Clarence-Rockland se fait davantage au sud de la municipalité. «C’est pour cette raison qu’on doit évaluer comment accommoder les gens le plus possible.» M. Campeau souligne aussi que 900 résidents ont répondu au sondage en ligne lancé par la municipalité, en octobre dernier. «Ça nous a permis de collecter les questions, les inquiétudes et les commentaires des gens en général. Ce grand nombre de participants nous a aidés à nous construire une bonne base de données.»

Parmi ces commentaires, certains ont fait connaître leur intérêt pour un sentier pédestre le long de la rivière des Outaouais. «C’est un sujet qui a été porté souvent à notre attention. C’est très compliqué, parce qu’il y a beaucoup de résidents avec qui on devra négocier, mais ce serait intéressant.»

M. Campeau avoue d’ailleurs que développer de nouveaux sentiers est plus simple quand ils sont près des nouveaux développements. «Parce qu’on peut exiger des nouveaux sentiers en créant de nouvelles règles, mais c’est plus compliqué quand c’est autour des infrastructures qui sont déjà en place.»

L’élargissement de la route 17/174, «un sujet éternel à Clarence-Rockland», fait toujours partie des projets de croissance de la municipalité, de soutenir M. Campeau. «On va se pencher sur ce dossier, pour voir ce qu’on peut faire. À la fin du projet, c’est certain que des recommandations seront faites par rapport à ça.»

La prochaine étape sera d’informer et de consulter la population à nouveau, lors d’un Centre d’information public, le 12 février, à la Salle de spectacle Optimiste.