Le site web sera constitué d’une boutique en ligne unique pour chaque vendeur, ainsi qu’un marché commun proposant les produits de plus de 100 commerçants.
Le site web sera constitué d’une boutique en ligne unique pour chaque vendeur, ainsi qu’un marché commun proposant les produits de plus de 100 commerçants.

Un nouveau marché agricole virtuel dans l’Est ontarien

Les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry ont annoncé vendredi le lancement du premier marché virtuel des agriculteurs de la région, en collaboration avec le Réseau agroalimentaire de l’est de l’Ontario (RAEO) et la ville de Cornwall.

Ce nouveau format de marché en ligne a été mis en place via la plateforme Local Line, un outil de commerce électronique conçu spécialement pour les producteurs et les vendeurs de produits agroalimentaires. «Nous savons que les habitants de toute la région cherchent à acheter des produits alimentaires locaux et soutiennent nos nombreux producteurs locaux, a déclaré Alain D’Aoust, coordinateur du Réseau agroalimentaire de l’est de l’Ontario. En développant le réseau virtuel marché des agriculteurs, en coordonnant la distribution locale aux consommateurs et en faisant la promotion au nom de tous les vendeurs, nous croyons que cet effort sera bénéfique pour tout le monde». Le site web sera constitué d’une boutique en ligne unique pour chaque vendeur, ainsi qu’un marché commun proposant les produits de plus de 100 commerçants.

«Nous voulions que ce soit aussi facile que possible pour tout le monde, a ajouté M. D’Aoust. Les consommateurs pourront commander à partir d’un catalogue complet de produits, gérer leurs options de livraison et payer facilement en ligne».

Le RAEO a également souligné qu’il renonçait aux frais administratifs mensuels encourus par la maintenance de la plateforme, et ce, jusqu’au mois de septembre prochain. «Grâce au parrainage de partenaires locaux et aux fonds excédentaires du Réseau agroalimentaire de l’est de l’Ontario de l’année dernière, nous pouvons consacrer notre temps à mettre en ligne les producteurs locaux avant la saison estivale sans présenter de coût supplémentaire pour leur résultat net», a déclaré M. D’Aoust.

«Grâce au parrainage de partenaires locaux et aux fonds excédentaires du Réseau agroalimentaire de l’est de l’Ontario de l’année dernière, nous pouvons consacrer notre temps à mettre en ligne les producteurs locaux avant la saison estivale, sans présenter de coût supplémentaire pour leurs profits nets», a-t-il ajouté.

***

À LIRE AUSSI: