La municipalité qui accueillera le projet n’est pas encore dévoilée, mais devrait être annoncée sous peu. 
La municipalité qui accueillera le projet n’est pas encore dévoilée, mais devrait être annoncée sous peu. 

Un nouveau centre alimentaire novateur dans l’Est ontarien

Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont annoncé mercredi la construction d’une installation fédérale innovante d’abattage, de transformation et de distribution d’aliments dans l’Est ontarien.

Il s’agit d’un centre alimentaire nouveau genre pour répondre aux besoins des marchés régionaux et nationaux. Ce modèle d’affaires unique au Canada se base partiellement sur les centres « food hubs » américains où «les producteurs envoient leurs bêtes à l’abattage pour être transformées et vendues sur un marché prédéterminé». Cette fois, le projet est unique en son genre, car tous les légumes et toutes les viandes sont considérés: de la transformation des viandes crues aux produits prêts-à-manger, comme les confitures et les sauces, en passant par la transformation des fruits, des légumes et l’abattage de la viande rouge et blanche. 

Le projet sera donc un leader dans la relance agroalimentaire de l’Est ontarien après la pandémie de la COVID-19, ajoutent les CUPR. «Nous avons appris de la pandémie qui sévit actuellement », ajoute Stéphane Sarrazin, président du comité de Développement économique et touristique des CUPR. « Devant l’incertitude croissante des marchés internationaux, l’autonomie alimentaire prend plus d’importance quant à sa disponibilité, sa fraîcheur et sa traçabilité. »

Le projet devra créer 65 emplois et coûtera 36 millions de dollars, un financement provenant à la fois du secteur public et du secteur privé. Un appel d’offres pour des partenaires du secteur privé devra être lancé prochainement. 

« Il est temps que les municipalités lancent des projets innovateurs qui produiront de nouvelles sources de revenus afin d’aider à financer les dépenses municipales avec des fonds autres que des subventions et la collecte d’impôts fonciers. Les CUPR seront les actionnaires majoritaires de cette entreprise agroalimentaire », indique Pierre Leroux, président du Conseil des CUPR. 

La municipalité qui accueillera le projet n’est pas encore dévoilée, mais devrait être annoncée sous peu. 

La construction est prévue pour le printemps 2021 et l’ouverture pour l’automne 2022.