Le marché sera installé près de la Maison de l’Île

Un marché sur l’île du Chenail à Hawkesbury

Un nouveau marché de produits locaux et d’oeuvres d’art verra le jour cet été devant la Maison de l’île, à l’entrée de la municipalité de Hawkesbury. Le conseil municipal a donné son aval au projet proposé par le Centre culturel Le Chenail.

«Ce sera le Marché agroalimentaire culturel, a précisé Lynda Clouette-Mackay, directrice générale et artistique du Centre culturel. On va y accueillir des artisans et des maraîchers locaux.» 

Pour l’instant, il est question d’accueillir une douzaine de vendeurs. Le projet a déjà reçu l’appui des Comtés unis de Prescott et Russell, du Conseil des arts de Prescott et Russell ainsi que de Tourisme Prescott et Russell. 

«C’est un projet auquel je tiens beaucoup, parce que c’est une belle façon d’amener les gens sur l’île et autour du centre culturel. Nous, on est ouvert sept jours de 9 h à 21 h. Je ne comprenais pas pourquoi la Ville n’avait pas ce type marché et c’est un bel endroit, évidemment, pour le faire à l’entrée de la province», ajoute Mme Clouette-Mackay.

Des produits de la ferme, de la boulangerie, de vignoble, d’artisans en céramique, de bijoux sont quelques exemples de ce qu’on pourra retrouver au marché. Celui-ci accueillera les visiteurs tous les dimanches, de 11 h à 16 h, à compter du mois de mai jusqu’au mois d’octobre. 

L’ouverture officielle du marché est prévue le 27 mai lors du lancement de l’exposition Recycl’Art. Au même moment, les fondateurs des Tam-tams du mont Royal offriront un spectacle pour lancer les festivités. 

De fait, la programmation 2018-2019 du Centre culturel le Chenail sera lancée officiellement le 6 avril lors d’un 4 à 7. 

Les gens qui aimeraient réserver une table pour vendre leurs produits sont invités à joindre le Centre culturel au 613-632-9555.

UN MILLION POUR L'ARÉNA ROBERT HARTLEY

Le bris du déshumidificateur de la patinoire du complexe sportif Robert Hartley a coûté plus d’un million de dollars à la Ville de Hawkesbury. 

C’est ce que précise la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, dans un communiqué. La mairesse n’indique pas pour l’instant si la facture sera refilée aux contribuables. Le dossier demeure à l’étude. Rappelons qu’en septembre dernier, la ville avait été contrainte de fermer la patinoire à la suite d’un mal fonctionnement du déshumidificateur. La patinoire a finalement été rouverte le 15 janvier. 

Plus précisément, le coût des mesures correctives soit, les services des consultants, les matériaux, le nettoyage et la perte de revenus s’élèvent à 917 000 $. 

Le coût des nouvelles bandes a été de 140 000 $ pour un montant de 1 057 000 $.